L’Opale de Feu, T1&T2 Anne-Cerize Luzy

logo-autoeditesL’opale de Feu, Anne-Cerise Luzy

L’Opale de Feu est le premier roman de Anne-Cerise Luzy. Deux tomes sont déjà sortis, le troisième est en cours de rédaction. Il s’agit d’une série de fiction imaginaire ( fantasy), centrée sur les animaux et leurs liens avec certains humains.

Résumé du livre

Tome 1

Dans un monde peuplé d’animaux magiques, Cateline est hantée par le rêve d’un lion ailé – un animal identique à celui de son pendentif, une opale de feu.
Dans la tribu isolée des Sajaras, l’âme de chaque être humain est liée à celle d’un anima – un animal avec lequel les hommes communiquent par télépathie et dont ils partagent certains attributs.

Cateline, une adolescente, est liée à la chatte sauvage Kaslane, ce qui est une exception parmi les siens.

Avec sa meilleure amie Varagna, elle assiste à l’enlèvement de leurs parents par des inconnus. Les deux jeunes filles se lancent à leur secours.

Mais qui sont ces hommes sortis de nulle part, notamment celui à la longue chevelure blanche qui les conduit ? D’où viennent-ils ? Pourquoi ont-ils enlevé les Sajaras ?

Dans cette quête, Cateline trouvera peut-être plus de réponses que prévu, pour comprendre qui elle est et pourquoi son pendentif, une opale de feu en forme de lion ailé, semble lui provoquer des rêves étranges.

Tome 2

Après les révélations sur le lion ailé, Cateline se lance en quête des créatures fabuleuses qui lui permettront de le sauver. Un avis de recherche émanant de l’Imperator est diffusé à travers le continent, pourra-t-elle y échapper ?

L’Opale de Feu guide Cateline, Varagna et Antas vers le nord. Là, les Hommes ne seront pas leurs seuls ennemis : les éléments les pousseront dans leurs derniers retranchements.
L’aventure apportera son lot de révélations, qui obligeront les trois amis à des choix douloureux.

Mon avis

J’ai découvert Anne-Cerise Luzy dans un tout autre contexte, puisque nous nous sommes rencontrées sur un forum de maman lors de nos grossesses respectives en 2004. Plus de 10 ans plus tard, notre petit groupe s’est retrouvé sur Facebook et j’ai découvert que Cerise était devenue auteure. Je n’ai pas attendu longtemps avant d’acheter les 2 premiers tomes de sa saga en ebooks. Je dois avouer que je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais.

Lorsque j’ai commencé à lire, j’ai de suite compris que c’était un roman fantasy pour la jeunesse. Ce n’est pas quelque chose qui me dérange, j’ai dévoré toute la saga des Chevaliers d’Émeraude, et je suis, entre autre,  une grande fan de Harry Potter. Mais j’ai toutefois eu du mal à entrer dans l’histoire. Je pense que c’est du au vocabulaire, plus simple, peut être moins « poétique » qu’un bouquin fantasy pour adulte. Qu’on se comprenne bien, ce n’est pas une critique négative, juste une tentative d’explication du temps que j’ai mis à accrocher. Parce que, oui, j’ai fini par accrocher. Et autant l’histoire est contée avec des mots simples, compréhensibles par le plus grand monde, et je trouve ça formidable, autant on sent le travail sur les personnages. Tous les personnages. Pas un n’est mis de côté. De la personnage principale, Cateline, à sa meilleure amie, au moindre personnage rencontré lors de leurs pérégrinations, chacun d’entre eux à un caractère propre, une personnalité profonde, et Anne-Cerise Luzy les dépeints de manière réaliste. On comprends de suite qui est qui, et dès les premières rencontres on comprends si on aime ou déteste l’un des protagonistes.

Le livre met en scène les liens entre les animaux et les humains, du moins certains peuples humains, et confère à certains peuples un lien psychique fort entre un humain et son anima, sa « moitié » animale. Thème peu exploré en littérature imaginaire, même si je suis certaine d’avoir déjà lu quelque chose s’en approchant, sans être tout à fait identique, mais je n’arrive plus à me souvenir exactement.

Au fil de l’histoire, on découvre les propriétés de l’Opale de Feu que Cateline porte autour du cou, et l’on plonge dans son cauchemard récurrent, frissonnant avec elle de ses implications. Magie, animaux télépathes, gemmes, créatures chimériques, un soupçon d’amour, une lichette de violence, une pincée de politique, un gros méchant et une héroïne humble qui s’avère puissante, tous les ingrédients sont réunis pour apporter le côté « merveilleux » que l’on attends d’une saga fantasy. Si j’ai mis du temps à accrocher au début de l’histoire, je dois dire que j’ai finalement été entraînée complètement dans les aventures de Cateline et Kaslane, que j’ai enchaîné sur le 2ème tome immédiatement, et que j’ai hâte de lire la suite. L’Opale de Feu a un formidable atout : je pourrais sans souci le partager avec mes enfants. Leur faire lire et en discuter avec eux; chose impossible avec des romans fantasy un peu plus complexes, parfois trop violents, ou trop crus, pour des pré-ados. On y parle de tolérance (ou non), de respect (ou non) des traditions, de trahison, de méchanceté, d’appât du gain, d’amitié, d’amour. Autant de thèmes qui initient la compréhension du monde dans lequel on vit, tout en gardant le filtre de l’imaginaire. Une sublime manière d’expliquer la vie à nos enfants. Ou de s’évader pendant quelques heures.

Infos pratiques :

Date de sortie :   2015 (mars pour le tome 1, octobre pour le tome 2)l'opale de feu tome 2l'opale de feu t1

Éditeur :  CreateSpace Independent Publishing Platform

Prix du format papier : 12.87€

Prix du format numérique : 2.99€ sur Amazon

Site de l’auteur : http://opaledefeu.jimdo.com/

En vente sur Amazon :  Tome 1 : La Terre ;  Tome 2 : L’Eau

Disponible sur la bibliothèque de prêt Kindle.

 

3 Réponses

  1. Ax-L

    Il y a souvent de très bonnes choses en fantasy jeunesse/ado :-). Bien envie de lire celui-ci !

    Répondre
    • Virginie

      Oui, et on ne sait parfois pas qu’ils sont destinés à un « jeune » public d’ailleurs. En tout cas, je te conseille celui-ci, il est vraiment sympa.

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :