Nouvelle écrite dans le cadre des Quais du Polar 2017, sur le thème imposé « Sang d’Encre au 36 quai des Orfèvres »

Mon avis

Cette nouvelle est courte. D’une vingtaine de pages, elle nous présente Basson, Lieutenant au célèbre 36 Quai des Orfèvres. Le décor n’a pas besoin d’être édulcoré, rien que la mention de l’adresse forme dans l’imaginaire des lecteurs le dessin des lieux. Pour autant, si l’endroit n’est pas mis en exergue, l’ambiance et le personnage principal sont décrits avec une telle précision que l’on pourrait croire que la nouvelle reprend des protagonistes existants dans une série déjà écrite. Mais Odehia Nadaco n’a publié qu’un roman à ce jour, Knysna, et point de Lieutenant Basson ni de quai des Orfèvres. (édit ultérieur, l’auteur a publié, en 2018, A(i)mer, la préquelle de Knysna) 

Le Lieutenant Basson, au caractère typique des héros de polar (mauvaise humeur chronique, problèmes avec la hiérarchie, mais bon fond), aperçoit un beau matin à son arrivée au bureau que des grosses boites d’archives contenant des dossiers sont empilées sur son espace de travail. Personne ne sait qui les a amenées ni ce qu’elles contiennent.

C’est cette intrigue que le lieutenant va tenter de démêler, et bien que nous sommes ici sur un format ultra court, l’auteure prend le temps de dérouler le fil de l’enquête de manière admirable. On sent la précision, la maîtrise des procédures, même si parfois, l’enchaînement de sigles rend la lecture un peu poussive par courts moments. Mais finalement cela prête à sourire, et sonne un peu comme une critique des institutions administratives policières françaises.

Inutile de dire que les vingt pages contiennent une écriture serrée, un rythme intrinsèque, tout cela dans une syntaxe impeccable, ce serait presque insultant d’imaginer le contraire. Cette nouvelle nous permet de découvrir une autre facette de l’auteur. Si beaucoup de lecteurs ont regretté l’absence d’enquête dans « Knysna », ils peuvent lire ici la plume polar excellente de Nadaco, qui prouve encore, bien qu’elle n’en ait nul besoin, son talent.

Infos Pratiques :

Date de sortie :  Quai du Polar 2017 (Lyon) Avril 2017

Téléchargeable gratuitement sur Short Editions

Auto-édition

Site de l’auteur : http://odehianadaco.wixsite.com/nadaco

 

9 Réponses

  1. kerrylegres

    Une auteure que je veux découvrir depuis un moment, par contre le format nouvelle n’est pas ce que je préfère alors c’est son roman qui est dans ma wishlist 😉

    Répondre
  2. BettieRose

    Je ne suis pas du tout branchée nouvelles mais j’aime bien le cadre dans lequel ça a été écrit et puis 20 pages, c’est comme un digestif, ça passe tout seul. (Ok ma comparaison est moyenne)

    Répondre
  3. Hamisoitil

    J’aime bien lire les nouvelles de temps en temps et, surtout, entre deux grosses lectures, histoire de souffler un peu. Ton avis est intéressant et me donne envie de découvrir la plume de l’auteur. Je vais aller le télécharger. Merci pour la découverte !

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :