Alron Gems est le chasseur de pierres précieuses le plus célèbre, mais aussi le plus… mystérieux de la planète. Il n’en est pas moins un baroudeur prêt à jouer du coup de poing ou à utiliser les armes pour satisfaire ses riches et exigeants clients.
Alors, quand on lui confie la mission de retrouver le fameux collier du Bal des Scorpions et ses rubis inestimables, de réconcilier deux familles ennemies et de donner un avenir au Rajasthan, une des régions les plus pauvres de l’Inde, son sang ne fait qu’un tour…
Surtout qu’il prend pour nouvelle assistante, une jeune femme aux capacités hors normes, choisie depuis longtemps pour des raisons secrètes, et qui va vivre là une première expérience très mouvementée.
Entourés par une « drôle » d’équipe, ils vont se confronter à des forces politiques, économiques et religieuses prêtes à tout pour les arrêter.
Et nous permettre d’entrer dans les coulisses d’un monde envoûtant mais souvent impitoyable, celui des gemmes et de la joaillerie de luxe !

Autant le dire tout de suite, je n’aurais certainement jamais lu ce livre si je ne l’avais gagné lors d’un concours organisé par l’auteur à l’occasion de sa sortie ! En effet, si je ne crache pas sur un film d’aventure et d’action de temps à autre, pour me vider la tête et me divertir, c’est rarement dans mes habitudes avec la lecture. Et comme je n’étais pas emballée plus que ça par le résumé non plus, ce n’était pas gagné d’avance !

Et pourtant, étrangement, je l’ai dévoré ! Comme quoi…

J’ai été happée dès le début par cette histoire et les aventures d’Alron Gems, un genre d’Indiana Jones spécialisé dans les pierres précieuses et les bijoux. Malgré quelques facilités et ficelles un peu grosses, je me suis laissé embarquer et j’ai apprécié la ballade.

De bagarres en poursuites, de fusillades en embuscades, aucun temps mort, on ne s’ennuie jamais, les aventures s’enchaînent sans trêve et il est difficile de lâcher le livre. De Paris à Hong Kong, en passant par le Royaume-Uni, la Turquie et l’Inde, on visite du pays et on découvre des coutumes et des légendes, mais aussi quelques arcanes du monde du luxe et des jeux de pouvoir qu’y s’y déroulent.

Hormis quelques maladresses stylistiques et quelques répétitions, l’écriture reste agréable et l’ensemble se révèle une lecture sans prise de tête, un roman parfaitement adapté pour les vacances et les besoins d’évasion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :