L’auteur

Jérôme Fleury est français, originaire de Seine Maritime, et à passé son enfance dans la région de l’Yonne. Une enfance terre à terre, à qui il doit son attachement à l’authenticité des choses, ses études d’architecture sur Paris, la famille mixte et recomposée qu’il constitue avec sa première femme,  le perte de sa femme, la conquête d’une autre…tous ces voyages personnels au cœur de la diversité font de cet auteur un puits de mystère et de poésie dans lequel il fait bon plonger.

Auteur d’un premier roman : Une Souriante Fleur de Lumière , Jérôme Fleury a plein de projets à venir.

Résumé du livre/ 4eme de couv’

Iary est un passionné des plantes, le vieil Hassan un caïd des affaires, Tahina une rêveuse en quête de liberté.

Leur destin va s’entremêler de la manière la plus inattendue qui soit, et venir bouleverser une route qui leur était toute tracée.

Mon avis

L’histoire

Nous découvrons dès les premières pages le personnage central de l’histoire, Iary, jeune homme malgache humble à la vie simplissime, frôlant la pauvreté, un peu paumé. Très vite, il se retrouve, presque fortuitement, en France, où il se fait miraculeusement un ami dès son arrivée à l’aéroport.

Livreur à son compte, son ami Joseph l’emmène sur ses tournées, et c’est lors d’une livraison qu’ils rencontrent un certain Hassan, vieux monsieur charismatique, originaire, lui aussi, de Madagascar. On retrouve par le biais du téléphone Tahina, sa petite fille, ainsi que la mère de celle-ci, fille de Hassan. Le décès très prochain de la sœur du vieux malgache, grand-tante de Tahina, bouleverse les habitudes, et chamboule les cœurs, à divers degrés.

C’est le croisement de ces personnages qui démarre cette histoire.

Mon ressenti

J’ai été rapidement séduite par le livre. Séduite, le mot est juste. Au départ, l’histoire m’a parut un peu compliquée, mais je dois avouer que j’ai commencé à la lire pendant une insomnie particulièrement difficile, et j’étais très fatiguée. J’ai donc repris, le lendemain, la lecture dès le début, et petit à petit, comme une femme qui se laisse apprivoiser par un homme lors d’un rendez-vous, j’ai commencé à apprécier de plus en plus la compagnie de Iary, Tahina, Hassan mais aussi chacun des autres personnages que l’on retrouve au fil des pages. Âmes Égales est certes le croisement du destin de trois personnes, mais il met en scène avec brio la vie de certains personnages secondaires auquel on finit par s’attacher autant qu’à nos trois « héros ».

De la première à la dernière page flotte un sentiment ambigu de mystère, de poésie, d’exotisme même parfois, dans une ambiance où se mêle rapports familiaux, perte de l’être cher, amour, et, comme souvent, argent. Sans focaliser sur ce dernier aspect, Jérôme Fleury réussit complètement à nous inonder d’amour et de morale bienfaisante, sans passer pour un moralisateur de bas étage. Plus encore, il nous fait découvrir avec douceur une culture, une société.

Il s’agit ici d’un livre qui fait du bien, qui réconforte, et donne du baume au cœur.

 

Infos pratiques

Date de sortie : Septembre 2016Âmes Égales Jérôme Fleury

Éditeur : ReadMyBook

Prix du format numérique : 4.99€ (en promo de lancement à 2.99€)

Disponible sur Amazon :  http://amzn.to/2cPWZhz (cliquez sur le lien pour acheter l’ebook)

Site web de l’auteur (chez son éditeur) : http://readmybook.fr/ames-egales-jerome-fleury/

Cet article m’a été envoyé par la maison d’édition pour revue. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page A Propos, du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :