Au pays de Ryatil vit Evahny, une jeune fille dont la curiosité ne connaît aucune limite. Elle ne cesse de questionner sa mère Sorhia, reine de cette contrée, sur le monde qui l’entoure mais plus encore sur la fameuse Quête de la Moitié. De jour en jour, la petite fille ressent un vide qu’elle ne peut décrire et comprend bien que sa vie risque d’être chamboulée… Elle et son frère Sajyel découvrent en réalité qu’ils font partie de l’ultime Quête de l’Anima. Une tradition qui trouve ses origines au sein du peuple des Thuatyls et qui lie chaque existence à un Anima, la moitié d’une âme, son souffle, son essence même. De son côté, la reine s’interroge sur l’imminence de la Quête, étonnamment précoce pour ses enfants. Avec l’aide de son mage de bataille Thanius, elle doit les préparer aux dangers de la Quête? Accompagnés de Lekhal, un Élu déchu, Evahny et Sajyel devront accomplir leur destin et rétablir l’équilibre d’un monde sous le joug d’une malédiction vieille de vingt ans?

Ce texte fait partie des finalistes du Prix des Auteurs Inconnus 2018, catégorie Young Adult.

Lors des présélections, ce texte m’a marqué, et j’étais heureuse de le voir accéder en finale. J’étais très impatiente de le lire !

Chronique

J’avais pour ce livre des attentes importantes, j’ai donc un peu appréhendé la lecture. En effet, si on ne s’attend rien d’un livre, on peut avoir une belle surprise, mais si on s’attend à une histoire exceptionnelle, on risque la déception.

Déjà, je vais vous rassurer (et rassurer l’autrice si jamais elle nous lit), ça n’a pas été le cas d’Anima. Ce livre est vraiment à la hauteur de ce que j’en attendais, et c’est une excellente nouvelle.

Mary Sara n’a pas seulement créé une histoire intéressante, elle a créé tout un univers complet et complexe qui donne corps à l’intrigue. Nous avons affaire à différents peuples, chacun avec leurs caractéristiques, à un passé, à des rituels… rien n’est laissé au hasard.
L’intrigue commence assez simplement, classiquement si j’ose dire, puis au fil des pages, le mystère s’épaissit et se complexifie. De nouvelles questions s’ajoutent presque à tous les chapitres, c’est très addictif. L’autrice distille les informations au compte-goutte, juste assez pour permettre au lecteur de comprendre et de se faire sa propre idée de la suite. C’est très bien dosé, et très réussi.

Les personnages sont une belle réussite également. Nous avons beaucoup de personnages, humains ou Anima, mais il est malgré tout facile de se repérer, car tous ont des spécificités.
Evahny est une petite fille impulsive, frondeuse, mais aussi très curieuse. Elle est désireuse d’apprendre ce qui l’intéresse et est très extravertie. Sajyel, son frère adoptif, est beaucoup plus calme et sérieux. Les deux enfants ont une relation très fusionnelle et attendrissante. Il est impossible de ne pas s’attacher à eux.
Sorhia, leur mère et reine du royaume de Ryatil, est une ancienne Élue, et elle chérit ses enfants plus que tout. L’angoisse de la séparation et la difficulté de la quête à venir pèsent énormément sur ses épaules.
J’ai beaucoup aimé l’évolution des personnages au fil des pages, de leurs découvertes et de leurs aventures. L’équilibre aussi des personnages me semble important. Pendant toute la première partie, Evahny et Sorhia occupent la majeure partie de l’espace ; peu à peu, Sajyel va s’affirmer également, et je pense que dans le second tome il aura une place plus importante, tout comme les deux autres enfants que nous ne connaissons que peu.

Côté négatif (il faut bien qu’il y en ait un, c’est pas drôle sinon), même si j’ai beaucoup aimé la plume de Mary Sara, tantôt directe tantôt quasi onirique, j’ai pu noter quelques petits désagréments.
Tout d’abord, il y a quelques petits soucis de mise en page. Rassurez-vous, rien de bien méchant, ce sont juste des tirets cadratins qui se baladent en dehors des dialogues, c’est trois fois rien, mais ça m’a troublé un peu.
Il y a aussi quelques répétitions, qui alourdissent le texte  un peu, mais vu qu’elles ne sont pas fréquentes, ça passe quand même bien.

En résumé, même si j’ai noté quelques points négatifs, ce livre a réussi à confirmer la bonne impression que j’avais lors des présélections. Ah si, j’ai oublié un point négatif important : la suite n’est pas encore sortie ! (oui parce que soyons clairs, je l’aurai achetée de suite !)

Pour vous procurer ce livre :

Titre : Anima tome 1 : les enfants
Autrice : Mary Sara
Editions :  Auto-édité

Pour vous le procurer, c’est par ici !

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :