L’empire des hommes domine le monde. Le grand fléau qui a frappé les terres connues a été vaincu, mais beaucoup de peuples ont disparu, certains en portent encore les stigmates. Peu importe ! Moi, Salarios suis arrivé en sauveur. J’ai asservi le grand conseil des mages. J’ai bâti mon empire. J’ai fait des hommes, peuple d’esclaves, l’espèce la plus puissante des terres connues. Il ne me reste plus qu’à soumettre Rachel, mère des magies. Elle devra m’obéir, m’aimer, malgré elle s’il le faut.
Mon plan est en marche…

J’ai lu ce livre en un temps record ! C’est de la très bonne fantasy.

C’est super bien écrit. La seule chose que l’on souhaite c’est de tourner la page pour en connaître la suite. Oh ! Bien sûr, c’est une chronique donc il y a quelques longueurs, mais cela m’a permis de reprendre aussi mon souffle. Ce n’est pas haletant non, mais la pression descend pour mieux nous reprendre.

Le concept est original. Ce n’est pas clairement dit dans les deux tiers du livre, mais on se doute des origines du personnage principal, Arthamios. Par contre, j’ai trouvé que les personnages manquaient de saveur. J’espère mieux les appréhender dans le tome suivant.

La trame du livre me fait un peu penser à un scénario de jeu vidéo, ce qui donne un rythme assez étrange, mais ce n’est que mon impression. Alors je ne vous poserai qu’une question, qui sont réellement Arthamios et Salarios ? Et enfin, l’épilogue nous emmène vers une suite qui me semble prometteuse !

Un tome 2 dans ma bibliothèque ? Pourquoi pas, je suis assez tenté.

Bonne Lecture !

Vous pouvez vous procurer ce livre sur Amazon : http://amzn.to/2wqjLJo

2 Réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :