UNE AVENTURE À FAIRE DRESSER LES CHEVEUX SUR LA TÊTE ATTEND ATHÉNA
Athéna a toujours été au-dessus de la moyenne. Elle ne s’est jamais sentie totalement intégrée et acceptée au lycée Triton, mais qui aurait pu deviner qu’elle était en réalité une déesse? La fille du directeur Zeus, plus précisément. Lorsqu’il la somme de venir à l’Académie du mont Olympe, Athéna pense que pour la première fois de sa vie, elle va se sentir normale et acceptée. Mais d’une certaine manière, l’école sur le mont Olympe n’est pas très différente de celle qu’elle fréquentait là-bas sur Terre,et Athéna va devoir apprendre à composer avec la vilaine fille la plus mesquine de toute l’histoire: Méduse!
Dans la série Les apprenties déesses, les auteures Joan Holub et Suzanne Williams racontent sur un ton contemporain les histoires de la mythologie classique. Suis les péripéties de la vie sociale divine à l’Académie du mont Olympe, où les jeunes dieux et déesses les plus privilégiés du panthéon grec mettent au point leurs talents mythiques.

MON AVIS :

S’il y a bien une chose avec laquelle je suis intransigeante dans les romans jeunesse, c’est la tournure des phrases, les fautes. Et là bang. Sur les premières pages : deux erreurs, une phrase mal tournée, incompréhensible et un mauvais mot employé… la faute, à mon avis à une mauvaise traduction, mais quand même ! Personne ne relit ?

Dans ce tome, les apprenties déesses nous emmènent dans la vie scolaire des dieux et déesses que nous connaissons dans la mythologie grecque : Pénélope, Zeus, Athéna… On suit leur quotidien dans l’Académie du Mont Olympe.

Une belle histoire pas compliquée, qui se lit très facilement. Malgré ses 244 pages, la police d’écriture est grosse et une page ne contient que 16 lignes. Un excellent roman pour découvrir ces personnages mythologiques dans leur jeunesse. La couverture attire aussi le regard par ses dieux et déesses hauts en couleur.

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :