Tome 1 du cycle Ascendance
Science-fiction d’aventure / space-fantasy

Neït, Terre, Galéa, Anamets…
4 mondes aux physionomies et aux Histoires très différentes, 4 civilisations qui ignorent tout du lien qui les unit. Ce point commun, cet édifice mystérieux, conditionne pourtant leurs existences respectives.
Lutter pour l’honneur d’une dynastie, révéler un mensonge millénaire, explorer des terres vouées à l’oubli ou mener une opération de sauvetage ; les destins des représentants de chaque espèce vont se croiser sous l’influence d’une énergie éblouissante. De cette rencontre naîtra une odyssée riche en découvertes ainsi qu’une complémentarité inattendue.
Entre partage et remise en question, les réalités de chacun se verront bouleversées. Quel secret révélera leur voyage ? Quel espoir fera-t-il naître ? Quelle vérité y a-t-il… avant la vie ?

J’ai acheté ce livre en numérique il y a un peu moins d’un an, mais je n’ai jamais pris le temps de l’ouvrir. Puis, l’auteur Bastien Pantalé, l’a proposé il y a quelques mois en livre voyageur. J’ai sauté sur l’occasion. Je me souviens que l’auteur, avant de me l’envoyer, m’a demandé : « Est ce que tu es familière de la Science-Fiction? » Je lis de tout, y compris de la SF, j’adore même ce genre littéraire. Mais j’ai eu une légère appréhension : je me suis dit que s’il me posait la question, c’est que, peut-être, le bouquin était un peu « trop » scientifique. Trop science, et pas assez fiction. En gros, peu abordable pour les non-initiés, et aussi grande lectrice que je puisse être, je ne me considère pas comme particulièrement « initiée » à la SF.

J’ai été finalement bien vite rassurée. L’intrigue est abordable, ficelée, et très bien construite. Les différents univers que vont rencontrer les personnages sont dessinés avec précision, tout en laissant l’espace nécessaire à l’imagination du lecteur, et ce, dans une langue impeccable. Bastien Pantalé a une plume très visuelle, qui permet de se faire assez aisément une idée des décors, et même de l’apparence des personnages. C’est quelque chose que j’apprécie particulièrement.

Alors que le thème abordé est très à la mode, et aurait pu être traité de manière ultra conventionnelle, voire moralisatrice, l’auteur a choisi ici d’exporter un peu le problème, sans toutefois oublier de mettre les Terriens en face de leurs responsabilités, que les conséquences en soient positives ou négatives. Je ne lis pas assez de Science-Fiction pour juger de l’originalité de l’intrigue, mais j’ai toutefois beaucoup apprécié la révélation d’un des mystères, qui étonne autant qu’il est logique dans le contexte de l’histoire.

Le seul bémol que j’aurai à mettre, c’est sur la « romance » entre deux des personnages. Vous me connaissez. La romance, pour que je l’apprécie, il faut qu’elle soit fusionnelle, tordue, torturée, presque sombre. En l’occurrence, ici, elle se devine très vite dans le roman, et même si l’histoire d’amour est totalement incluse dans l’histoire, elle est à la fois trop facile et trop jolie pour moi.  Un peu comme une Barbie. Trop lisse. Mais voilà, nous sommes dans un premier tome. Je sais qu’il y en a deux autres, « Ascendance » étant une trilogie. Et je me dis que Bastien Pantalé peut encore me réserver des surprises dans les deux autres volumes de sa space-fantasy. Qui est d’une qualité rare en auto-édition. Surtout dans ce genre.

Infos Pratiques :

Date de sortie : Novembre 2014

Auto Edition

Prix du format numérique : 0.99€ chez Amazon

Prix du format papier : 12.99€ chez Amazon

Site de l’auteur : https://editionslintemporel.wordpress.com/bastien-pantale/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :