Aujourd’hui,  je vais vous parler d’un livre dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Il s’agit du dernier tome en date de la saga de bandes-dessinées « Blake et Mortimer ». Étant un très grand fan de cette saga (ainsi que de son adaptation en une série animée dont voici le générique et le fond sonore), j’ai décidé de vous donner mon avis sur ce livre.

Avant de poursuivre, je tiens à procéder à un rappel: il y a déjà eu beaucoup d’articles sur ce livre…

http://www.toutenbd.com/critiques/article/blake-et-mortimer-tome-25-la

https://www.rtbf.be/culture/litterature/detail_blake-et-mortimer-toujours-numero-un-au-classement-des-ventes-de-livres?id=10098697

https://www.lindependant.fr/2018/12/21/classement-des-ventes-de-livres-blake-et-mortimer-encore-et-toujours-numero-un,5991586.php

https://www.centrepresseaveyron.fr/2018/12/14/classement-des-ventes-de-livres-blake-et-mortimer-toujours-numero-un,5473194.php

https://www.rtbf.be/culture/bande-dessinee/detail_blake-et-mortimer-l-eternel-retour-du-chic-et-du-flegme?id=10088957

…et je n’ai pas la prétention d’ajouter une pierre très originale à l’édifice conséquent que représentent les réactions à ce livre. Néanmoins, si vous êtes sur ce blog, c’est que mon avis vous intéresse (oui c’est une réécriture du début du mini-50/50 sur Star Wars VIII).

 

Contexte spatio-temporel:

Ce livre est centré sur la colonie Britannique d’Hong-Kong où la majeure partie de l’action se déroule.

J’y pense, si vous souhaitez savoir comment Hong-Kong est devenue une colonie Britannique, je vous invite à regarder la vidéo jointe ci-dessous.

 

L’histoire commence à la fin du« Secret de l’Espadon » (allant jusqu’à en reprendre certains textes et certaines images).

 

Mon avis:

Je suis presque certain qu’il y a une référence au « Lotus Bleu » (oui le livre avec Tintin). Le fait est que ce livre nous présente un certain Gibbons qui était à Shanghai avant sa rétrocession à la Chine (rétrocession qu’il critique d’ailleurs) et qui ressemble trait pour trait à son homonyme du « Lotus Bleu » (autant dire que je suis certain que c’est le même). Ce n’est pas la première fois que je croise une référence à Tintin dans une autre saga de bandes-dessinées, mais c’est rare et j’apprécie beaucoup quand c’est présent.

Ce livre nous fournit de nombreuses informations que les fans espéraient un jour découvrir. Cela fut pour moi une très agréable surprise. « Les Sarcophages du 6ème continent », « Le Serment des cinq Lords » et « Le Bâton de Plutarque ») firent aussi cela en révélant d’autres informations tout aussi intéressantes et espérées. La saga Blake et Mortimer semble vouloir dévoiler les parties manquantes de sa chronologie (comme Star Wars le fait aussi) et j’en suis très heureux.

Ce livre a un côté quête archéologique qui rappelle «Le  mystère de la Grande Pyramide » et « La malédiction des trente deniers » (pour ne citer que les principaux exemples) et qui ajoute un petit coté Indiana Jones. Inutile de vous dire que cette quête ne manque pas de fasciner le passionné d’Histoire que je suis.

La référence à Hudson est une belle référence rapide au « Bâton de Plutarque » et au « Secret de l’Espadon ». Il y a d’ailleurs d’autres références à ces ouvrages, mais en faire une liste exhaustive serait trop long.

J’aime aussi beaucoup le fait que ce livre rappelle l’importance stratégique d’Hong-Kong.

Aujourd’hui encore, même après avoir été rétrocédée à la Chine, cette ville (actuellement la plus chère du monde) est au centre de nombreux enjeux que beaucoup tendent à oublier et que je vous invite à découvrir ou à redécouvrir grâce à ce reportage (pourvu de sous-titres en français) de Vox. Si vous souhaitez en apprendre encore plus sur la situation actuelle d’Hong-Kong, je vous invite à consulter le travail d’HugoDécrypte. Il a réalisé un reportage sur l’esclavage moderne présent dans Hong-Kong et un autre sur une jeune activiste hongkongaise qui défie Pékin.

 

Dans l’ensemble, je trouve ce livre excellent.

Cela dit, si je peux mettre un petit bémol, je dirai que je suis mi-figue mi-raisin concernant les dessins. Je suis content qu’ils me fassent redécouvrir de scènes du « Secret de l’Espadon » et qu’ils ressemblent à ceux du « mystère de la Grande Pyramide ». Mais il y a des moments où ils atténuent le côté sérieux.

Il y a par exemple la dernière case de la page 12. On dirait que le personnage au centre a été assommé de façon comique comme dans une bande-dessinée Tintin alors qu’il vient d’être lâchement trahi et blessé à mort.

Ce livre a certes des défauts, mais je trouve qu’il y a plus de bon que de mauvais et j’ai vraiment passé un bon moment (je l’ai lu d’une traite et ne me suis couché que lorsque je l’ai terminé). Mon attention est totalement acquise pour la suite qui permettra de connaitre la vraie valeur de cette bande-dessinée (c’est comme pour Star Wars VIII).

J’espère aussi qu’un jour le projet gelé à maintes reprises de faire un film « Blake et Mortimer » sera enfin concrétisé.

 

 

Si vous souhaitez vous procurer un exemplaire de ce livre, je me permets de vous inviter à chercher à l’obtenir avec l’aide de cette plateforme qui aide à faire vivre les commerces de livre proches de chez vous.

https://www.librairiesindependantes.com/

 

Si vous ne trouvez pas de commerces près de chez vous qui proposent ce livre.

https://livre.fnac.com/a12661715/Blake-et-Mortimer-Tome-25-La-vallee-des-immortels-Yves-Sente

 

A propos de l'auteur

Pour commencer, je suis d’ascendance noble. J’ai passé 2 ans et demi de ma petite enfance en Angleterre. Mes parents qui voulaient que je sois en mesure de parler la langue de Shakespeare prirent soin de m’enregistrer de nombreuses émissions et programmes qui passaient à la télévision anglaise. Parmi ces émissions et programmes, il y avait des documentaires. Ces derniers transformèrent ma vie à tout jamais, depuis je suis un petit curieux avec une insatiable soif de connaissances. Et là où il y a de la culture il y a des livres. Je n’ai cependant pas toujours été un grand lecteur, mais l’école et mes parents y ont remédié. Aujourd’hui, alors que j’étudie l’Histoire, je dois reconnaître que la lecture est une activité que j’aime beaucoup. Désormais je lis de tout, du français à l’anglais, des histoires vraies aux fictions. J’essaye même d’écrire mes propres livres, j’espère pouvoir un jour les achever, les éditer et pouvoir vous les présenter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :