Après un mariage de cauchemar, Louise s’est retrouvée sur la paille. Mais elle n’est pas à court de solutions, ça non ! Elle a même une idée fumante. Il ne lui reste plus qu’à persuader son oncle de la financer. Ça tombe bien, ce vieux polisson n’est pas du genre coincé.
Pourtant, le pauvre oncle Julien va vraiment tomber des nues…

Cette comédie pétillante et sans tabous, hymne impertinent à la liberté des femmes, vous est proposée sous la forme de courts épisodes dont le rythme de parution ne dépendra que de vos commentaires. Amusez-vous bien !…

Episode 3 : Casting de rêves.

L’auteur

Elen Brig KORIDWENElen Brig KORIDWEN, auteure française, est née au Maroc. Se définissant comme atypique et paradoxale, elle publie des écrits dans plusieurs genres. Ses œuvres passent du roman à la nouvelle (Aperibooks, comme elle les appelle), et elle s’essaie désormais à la web-série, ces petits épisodes d’une dizaine de pages, qui se déroulent en saison. Très impliquée dans le monde de l’autoédition, c’est en vraie amoureuse de la liberté qu’elle a opté pour ce mode de publication.

L’histoire

Dans le premier épisode, Louise avait une idée originale pour rebondir, enfin, dans sa vie professionnelle. Elle proposait donc son projet à son oncle Julien, de qui elle espérait un soutien financier. Lors de l’épisode 2, après que l’oncle Julien se fut déclaré enthousiaste, Louise se mit à la recherche d’un lieu pour établir sa petite entreprise. Elle fit également la connaissance de Cynthia, la -très jeune- petite amie de son oncle.

De retour dans l’épisode 3,  Louise a enfin trouvé son local, le siège social est installé. Les travaux ont commencé et tout avance très vite. Il s’agit désormais de recruter ses futurs employés. C’est cette fois avec l’aide de Cynthia qu’elle va tenter de trouver les perles rares, prêtes à se mettre en quatre pour offrir douceur et volupté aux clientes de « Au Bonheur des Dames ».

Mon avis

Cet épisode est de loin le plus léger, le plus drôle. Maintenant que le cadre est posé, il est temps de rire un peu. Et comme les vêtements des candidats, les soucis des personnages s’envolent. Des jeux de mots fins, subtils, ponctuent les actions des deux jeunes femmes, qui se retrouvent en émoi, ou pas, devant les étalons qu’elles voudraient caser dans leur « écurie ». Le lecteur assiste à une harmonie improbable entre Louise la formelle et Cynthia la frivole. Les deux caractères opposés vont s’unir pour former un duo parfait pour l’entreprise, mais surtout pour l’intérêt du lecteur. L’une donne du piquant, l’autre se fait plus raisonnable. Et le récit du casting est un délice à lire.

Quelques mentions de la vie passée de Louise nous permettent de nous souvenir d’où elle est partie, et la liaison entre les épisodes est bien là, discrète, mais solide. Un fil directeur qui interroge le lecteur. Que s’est il déroulé dans la vie de Louise?

Une série addictive

Ce format apporte une dynamique très intéressante au récit. En effet, il donne du rythme, alors même que le lecteur doit attendre entre deux épisodes. Mais surtout, il laisse libre cours à l’imagination, et c’est un plaisir que de tenter de découvrir la suite des aventures de Louise et de ses Divins. Que va t’il se passer maintenant que le casting est terminé? Qui sera la première cliente? Le lecteur ne peut que trépigner pour « voir », enfin, les Divins en action.

Allier l’érotisme, l’humour, le style, et la subtilité. Arroser le tout d’une narration parfaite, complice totale du lecteur qui se moque parfois des personnages. Sans conteste ici la signature d’Elen Brig Koridwen. Capable de changer totalement de style selon les registres, comme vous pouvez le voir avec ses Apéribooks. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite fortement à la découvrir.

Infos pratiques :

Date de sortie : Février 2017

Auto-édition

Prix du format numérique : 0.99€ Chez Amazon

Site de l’auteur : http://www.blog-elenbrigkoridwen-elieapocalypse.fr/

Une réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :