EPISODE 3

Synopsis :

« Et la voiture n’a pas dérapé, elle a accéléré, ça aussi, elle le jurait. Et les hommes à l’intérieur… ils ont ri. Oui, quand les os de mon petit gars se sont brisés entre la tôle et le mur, elle est certaine de les avoir vus rigoler… »

A la BJV, on traite les affaires qui concernent les mineurs et jeunes adultes. Ces derniers temps pourtant, Zolan n’a pas la tête au travail. Fou amoureux, il n’a qu’une obsession : épouser sa collègue Marie. Or les plans carriéristes de celle-ci ne s’alignent pas sur cet objectif. D’autant qu’elle le soupçonne de lui mentir et de la surprotéger. Frustrée de ne pas être prise au sérieux, elle décide de faire bande à part, aussi quand une jeune fille est kidnappée et que les premiers indices impliquent des néo nazis, elle mène sa propre enquête. Or l’affaire s’avère avoir plusieurs visages…
A la Brigade aussi les façades se craquèlent et les cicatrices apparaissent.
Il semblerait que Marie ne soit pas la seule à couver un secret…

VICES est une série littéraire de 8 « épisodes » dont les deux premiers ont été réunis en un ouvrage et publiés aux éditions Fleuve Noir. On y suit les destins mêlés des membres de la brigade des jeunes victimes confrontés aux maux de notre société moderne.

Chronique :

Butterfly est le troisième volet de la saga Vices, de Gipsy Paladini. On y retrouve Marie, Zolan et les autres, aux prises avec une autre affaire concernant une mineure disparue. J’avais regretté, dans les deux premiers épisodes, de n’avoir pas retrouvé l’obscurité et la complexité des personnages que j’avais pu voir dans « Sang pour Sang », et dans « J’entends le bruit des ailes qui tombent », les deux premiers livres de l’auteure. Alors c’est avec un peu d’appréhension que j’ai ouvert celui-ci.

Marie et Zolan ont toujours une relation compliquée. Sophie est toujours aussi dingue. Marcus toujours obnubilé par la mort. Le commandant toujours aussi mystérieux. Tous les personnages répondent à l’appel. Mais pas seulement. Ils prennent une dimension particulière dans cet opus. Je dois d’abord dire qu’alors qu’elle avait été éditée par Fleuve Noir pour les deux premiers épisodes de Vices, Gipsy Paladini a choisi de revenir à l’autoédition. Je pense sincèrement que ça change tout. Le style Paladini est complètement de retour alors qu’il m’avait semblé étouffé sur les affaires précédentes, et Marie et les autres ont bénéficié du même traitement que l’auteure a l’habitude de réserver à ses personnages, dont l’inénarrable Al, héros de ses deux premiers romans.

Chacun des protagonistes de Butterfly est traité comme un personnage principal, bénéficiant d’un « solo », d’un moment où il est particulièrement mis en valeur. Et c’est ce qui donne la profondeur à l’intrigue. L’enquête policière joue finalement le rôle de liant entre chacun des acteurs de l’histoire et c’est de manière très visuelle que le roman est structuré. À la manière d’une série télévisée, on cherche le coupable tout en gardant un œil sur le couple de Marie et Zolan, sur la folie soudaine du commandant, sur l’amour trépidant de Bia pour le nouveau psy, etc..

Vous l’aurez compris, pour moi, la synergie des personnages est LE point fort de ce troisième épisode. Et parce qu’on y retrouve la plume tranchante et ciselée, de Gipsy Paladini, je me suis régalée à la lecture. L’ambiance est sombre, les crimes sont difficiles et tordus, il n’y a aucune place à la simplicité, tout est travaillé et profond. Le livre est bourré d’émotions contraires, de paradoxes, de secrets et de tensions. Chacun tente de se sortir la tête de l’eau. Certains y arrivent, d’autres s’enfoncent plus profondément encore. Mais jamais comme on le croit. Parce que l’auteure passe par des chemins sombres et tortueux, et qu’elle nous y emmène en nous tenant amoureusement la main. Trompeuse.

Infos pratiques :

Date de sortie : Octobre 2018

Autoedition

Prix du format numérique : 2.99€ sur Amazon

Site de l’auteur : http://gipsypaladini.com

Cet article m’a été envoyé par la maison d’édition ou l’auteur en service de presse pour bêta lecture. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page À Propos, du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :