Mourir bêtement, cela peut arriver à tout le monde. Mourir et devenir par obligation la formatrice de Nécromants débutants, c’est déjà moins anodin. Difficile d’endosser le rôle de l’héroïne quand on se fout royalement du bonheur des autres. Cassylyna n’a rien d’une sauveuse et pourtant, elle va devoir se montrer à la hauteur ! Soutenue par un acolyte spectral inattendu, elle fera la connaissance d’étranges alliés qui l’aideront à accomplir sa mission. Avec des pieds de plomb, elle se laissera flotter dans une aventure hors du commun peuplée de fantômes. Elle a passé sa vie à les éviter, elle passera sa mort à les aider !

Tout d’abord, je souhaite remercier SimPlement Pro pour l’envoi de ce service de presse, et surtout Livr’S pour leur confiance.

Quand j’ai vu ce livre sur SimPlement Pro, la couverture m’a tout de suite attirée : une héroïne ronde ! Une vraie ! Ce détail qui n’en est pas un a suffi à me donner envie de laisser une chance à ce livre. Puis, j’ai lu le résumé et j’ai été séduite ! Il fallait que je le lise !

Et j’ai bien fait ! J’ai découvert une histoire prenante, intense et rafraîchissante en même temps, un vrai bonheur !

J’ai adoré le personnage de Cassylyna. Tout d’abord, parce que c’est une héroïne ronde, qui s’assume et qui est bien loin des stéréotypes. En tant que femme obèse, je m’offusque régulièrement de ne jamais voir de ronde dans les romans que je lis. Et quand il y en a, la plupart du temps nous avons affaire à de la grossophobie ordinaire, le fameux « elle aurait été si jolie, sans ses kilos en trop », par exemple, ou encore la personne effacée et complexée parce que, forcément, on ne peut pas être ronde et bien dans ses baskets… Ici S. A. William a créé  une héroïne ronde, forte, qui s’assume pleinement, qui joue avec ses rondeurs, qui connaît ses forces, ses désirs et ne se laisse par marcher dessus.  Cassy est drôle et loin d’être parfaite, elle a un caractère parfois bien désagréable, mais ça la rend encore plus crédible !

Les autres personnages sont tous réussi aussi. On s’attend, au fil de l’intrigue, à un retournement de situation, mais ce n’était clairement pas celui auquel je pensais !

L’intrigue est très bien développée et est originale. Cassy avait pour mission d’aider les fantômes à passer de l’autre côté, sauf qu’elle n’en avait rien à faire et les a ignorés. A sa mort (de façon plus qu’idiote) elle reçoit la lourde tâche de former les nécromants. Elle se retrouve donc à enseigner ce qu’elle refusait de faire quand elle était en vie ! Mais bien vite, une quête plus grande et plus difficile va se présenter à elle. Je ne veux pas en dire plus pour ne pas vous divulgâcher le livre, le but c’est quand même que vous le lisiez !

S.A. William jongle entre un ton léger et un ton sérieux et dramatique. Elle construit son récit peu à peu, et les personnages évoluent au fur et à mesure de leurs avancées et de leurs rencontres. Tout est cohérent et crédible (enfin, ça reste de l’Imaginaire, hein), et surtout écrit avec une plume très agréable à lire. J’ai dévoré le bouquin, lisant dans le bus, à la pause déjeuner, partout où je pouvais pour retrouver Cassy. Je ne peux que vous le recommander !

 

En bref

Titre : Cassylyna Tome 1 : L’ironie du sort
Auteur : S. A. William
Editeur : Livr’S éditions

Pour vous procurer ce livre, c’est par ici 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :