Abby souffre d’ amnésie après s’être réveillée d’un coma à la suite d’un accident. Aucun souvenir de son passé ni même de son mari, sa mémoire a été totalement effacée. Des images vont alors resurgir, qui la mettront face à des instants inconnus qu’elle seule pourra déchiffrer pour découvrir toute la vérité.

Ce livre fait partie des finalistes du Prix des Auteurs Inconnus, dans la catégorie Réalisme.

Chronique

Lors des sélections pour le Prix des Auteurs Inconnus, les chroniqueurs ont eu à lire un certains nombre d’extraits de 10 pages. Autant vous l’avouer, celui ci était un coup de cœur et c’est donc tout naturellement que je commence mes lectures pour le Prix avec lui.

C’est un roman très court, qui ne fait qu’une centaine de pages, mais pourtant tout est là. Le style de l’auteur est limpide et fluide, c’est un bonheur à lire.

L’histoire quant à elle est très bien amenée, et nous est révélée au fur et à mesure. Nous découvrons les enjeux en même temps qu’Abby elle-même, et à aucun moment on ne devine le dénouement.
Lors de son réveil, Abby rencontre une femme, qui lui laisse un appareil photo. Enfin, c’est ce qu’elle croit, car personne n’a vu cette femme, et l’appareil a disparu. En rentrant chez elle, Abby a des « flashs » d’elle enfant, se chamaillant avec son frère. En faisant le tri dans son bureau, et grâce à un retour dans l’hôtel où elle a séjourné avant son accident, tout s’éclaircit peu à peu.

Il est difficile de parler de ce livre sans en dévoiler plus, et ce serait vraiment dommage pour le futur lecteur d’en apprendre trop. J’espère cependant que cet avis vous donnera envie de le découvrir !

 

Infos pratiques

Titre : Mon Combat
Auteure : Jocelyne TRIBOT
Editions : Evidence Editions
Lien vers le livre papier
Lien vers le livre numérique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :