Dans la tribu isolée des Sajaras, l’âme de chaque être humain est liée à celle d’un anima – un animal avec lequel les hommes communiquent par télépathie et dont ils partagent certains attributs. Cateline, une adolescente, est liée à la chatte sauvage Kaslane, ce qui est une exception parmi les siens. Avec sa meilleure amie Varagna, elle assiste à l’enlèvement de leurs parents par des inconnus. Les deux jeunes filles se lancent à leur secours. Mais qui sont ces hommes sortis de nulle part, notamment celui à la longue chevelure blanche qui les conduit ? D’où viennent-ils ? Pourquoi ont-ils enlevé les Sajaras ? Dans cette quête, Cateline trouvera peut-être plus de réponses que prévu, pour comprendre qui elle est et pourquoi son pendentif, une opale de feu en forme de lion ailé, semble lui provoquer des rêves étranges.

Ce livre est offert par l’auteur dans le cadre du concours que j’organise jusqu’au 31/05/2017.

L’Opale de Feu est une série en quatre tomes. Un par élément. Il s’agit d’une série orientée jeunesse, mais qui peut aussi bien être lue par des adultes.  Le livre met en scène les liens entre les animaux et les humains, du moins certains peuples humains, et confère à certains peuples un lien psychique fort entre un humain et son anima, sa « moitié » animale. Au fil de l’histoire, on découvre les propriétés de l’Opale de Feu que Cateline, notre héroïne, porte autour du cou, et l’on plonge dans son cauchemar récurrent, frissonnant avec elle de ses implications. Magie, animaux télépathes, gemmes, créatures chimériques, un soupçon d’amour, une lichette de violence, une pincée de politique, un gros méchant et une héroïne humble qui s’avère puissante : tous les ingrédients sont réunis pour apporter le côté « merveilleux » que l’on attend d’une saga fantasy

L’Opale de Feu a un formidable atout : je pourrais sans souci le partager avec mes enfants. Leur faire lire et en discuter avec eux ; chose impossible avec des romans fantasy un peu plus complexes, parfois trop violents, ou trop crus, pour des préados. On y parle de tolérance (ou non), de respect (ou non) des traditions, de trahison, de méchanceté, d’appât du gain, d’amitié, d’amour. Autant de thèmes qui initient la compréhension du monde dans lequel on vit, tout en gardant le filtre de l’imaginaire. Une sublime manière d’expliquer la vie à nos enfants. Ou de s’évader pendant quelques heures.

En savoir plus sur l’auteur :

  • Depuis quand écrivez-vous ? :

2013

  • Pourquoi écrivez-vous ?

Pour canaliser les idées que j’ai dans la tête, m’exprimer, utiliser constructivement mon hypersensibilité. La reconnaissance des lecteurs est si gratifiante qu’elle me pousse à continuer.

  •  Avez-vous un genre de prédilection pour l’écriture ?

La fantasy, mais depuis peu je me suis mise à la romance M/M avec des fanfictions de l’animé Yuri On Ice (sur Wattpad).

  •  Pourquoi avoir choisi l’autoédition ?

J’y suis venue suite à un concours Draftquest/Librinova et finalement ça me correspond bien.

  •  Etes-vous lecteur ?

Oui ! Grande lectrice depuis toujours.

  •  Si oui, avez-vous un genre de prédilection ?

Les littératures de l’imaginaire et les mangas (SFFF ou non).

  • Avez-vous une anecdote liée à vos romans, vos personnages, vos lecteurs, ou à votre activité d’auteur à partager avec nous ?

Une de mes premières jeune lectrice a dévoré mon tome 2 en 2h30 (9 ans, mais grande lectrice) : c’est à la fois flatteur et frustrant quand on pense qu’il m’a pris 1 an à écrire 😂

Retrouver l’auteur sur les réseaux sociaux :

 

 

Acheter les livres de Anne-Cerise Luzy :

Participer au concours :

a Rafflecopter giveaway

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :