Olivia, jeune femme moderne et tout à fait normale, se trouve un soir confrontée à une panne d’électricité. Ce qui n’était qu’une gêne mineure dans une soirée morose va rapidement s’avérer être un problème bien plus grave qu’elle ne le pensait. La panne dure et elle va devoir s’acclimater à de nouvelles conditions de vie plus rudes. Dans un univers où tout ce qui lui est familier est devenu inutile, il lui faudra affronter un monde qui a changé et dans lequel l’autre est devenu une menace. Avec l’aide d’un petit groupe réuni au gré du hasard, elle va tenter de s’en sortir en espérant un retour à la normale. Son caractère et son courage suffiront-ils pour faire face à des dangers auxquels elle n’est pas préparée ? Suivez Olivia et ses amis dans un périple palpitant qui vous fera reconsidérer votre quotidien.

Ce livre est offert par l’auteur dans le cadre du concours que j’organise jusqu’au 31/05/2017.

Lara Elric m’a fait passer un très bon moment avec ce livre. Un bouquin post-apocalyptique, avec un petit goût de The Walking Dead (sans les zombies). Aujourd’hui, tout le monde appuie sur un interrupteur pour allumer. Chacun d’entre nous utilise l’électricité comme si c’était une évidence, un acquis. Mais comment réagirions-nous si soudain, tout était plongé dans le noir ? C’est à cette question que Lara Elric essaie de répondre, en mettant en scène Olivia et la petite troupe d’amis qui va se former au fur et à mesure des jours qui passent. Sans électricité, pas de lumière. Mais cette panne inexpliquée occasionne bien d’autres problèmes dans la vie quotidienne : plus de supermarchés, plus de frigidaires, plus de congélateurs… De fait les tensions deviennent monnaie courante et si certaines personnes se regroupent pour se soutenir, d’autres laissent libre cours à leurs bas instincts. Le récit est efficace, la lecture est facile, et « Dans le noir » se lit d’un trait. Les émotions passent bien et les personnages sont travaillés juste ce qu’il faut. Une jolie découverte !

Parlons de l’auteur :

lara elric dans le noir

Depuis quand écrivez-vous :

J’écris depuis l’école primaire, des petites histoires, des idées, des coups de gueule. Je les avais gardés pour moi jusqu’à présent.

Pourquoi écrivez-vous :

Je crois que c’est un besoin que j’ai toujours eu pour extérioriser ce que je ressens ou les nombreuses idées que mon imagination un peu trop débordante me suggère.

Avez-vous un genre de prédilection pour l’écriture :

Je n’ai pas de genre spécifique, j’aime écrire des histoires avec une intrigue qui tient la route et des personnages attachants.

Êtes-vous lecteur ?

Je lis énormément, ou du moins je lisais énormément avant d’avoir deux enfants. Je continue à le faire, mais à un rythme plus modéré (fini le temps du 1 livre par jour). Je n’ai pas de genre de prédilection, je lis de tout, tant que cela ne finit pas mal. J’aime particulièrement le fantastique et les policiers.

Avez vous une anecdote a partager avec nous?

Au départ, j’ai commencé à écrire Dans le noir, pour mon mari qui est réalisateur et qui voulait un petit scénario. Au final, devant l’ampleur que prenait mon idée, je me suis dit que ça allait devenir mon premier roman terminé (je suis quelqu’un qui a du mal à aller au bout de ses démarches par manque de confiance).

D’autres chroniques ?

Retrouver l’auteur sur les réseaux sociaux?

Acheter les livres de l’auteur?

Participer au concours :

a Rafflecopter giveaway

4 Réponses

  1. cocounette

    Waouh mais ce livre a l’air juste génial! Du post-apocalyptique comme je les aime <3 J'ai déjà envie de le bichonner en me glissant entre ses pages (je ne suis pas timbrée juste livraddict^^)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :