Quand les habitants d’un village paisible sont en proie à leurs propres démons…

Saint-Martin est un petit village du Sud de la France calme et agréable. Jusqu’au jour où le mal commence à envahir de manière inexplicable l’âme de certains villageois.
Louis, le curé de la Paroisse, et François, le médecin du village, vont unir leurs forces pour comprendre ce qui est en train de se passer et organiser la résistance. Mais qui est vraiment l’ennemi ? D’où tire-t-il sa force et comment résister aux tentations qu’il sait faire naître, en stratège aguerri, dans le cœur même des plus endurcis ?

Plongez dans une intrigue haletante au cœur de la lutte entre le bien et le mal !

Ce livre est offert par l’auteur dans le cadre du concours que j’organise jusqu’au 31/05/2017.

J’ai lu « Prières de Sang  » il y a maintenant  un peu plus de 4 mois. Je suis ravie de pouvoir vous le faire gagner, parce que c’est un roman que j’ai beaucoup aimé. Un thriller fantastique assez glauque, à déconseiller aux personnes sensibles et/ou un peu prudes. Je me souviens de la double intrigue, de la profondeur et du rythme que cela donne au récit. Bien que je lis beaucoup de thriller, je n’avais jamais encore lu ce genre de roman, qui plonge le lecteur dans les méandres des désirs inavoués et refoulés de l’être humain. Curieusement, tout ça n’est pas gênant à la lecture, tant tout est intégré dans le récit.

Cet opus est le premier, une suite est à venir, je l’attends avec impatience!

 

En savoir plus sur l’auteur :

• Depuis quand écrivez-vous ? :

J’ai toujours beaucoup écrit. J’écris depuis mon adolescence en fait. J’ai rédigé pendant des années des nouvelles, des esquisses d’histoire jamais vraiment abouties, des débuts de roman abandonnés en chemin. Je n’étais encore jamais allé au bout d’un véritable livre. Sans doute par manque de temps, de discipline, de motivation, je ne sais pas. Pourtant l’envie était là, depuis le début.
Il y a quelques années, une opportunité professionnelle m’a éloigné de chez moi temporairement et qui m’a permis d’aller jusqu’au bout de cette envie. Pendant trois ans, dans ma petite chambre d’hôtel, tous les soirs, j’avais enfin du temps pour moi. Rien d’autre à faire que d’écrire. Prières de sang était né !

 

• Pourquoi écrivez-vous ?

Pour arracher mes lecteurs à leur quotidien et les plonger dans mon univers, les faire trembler, pleurer, rire, tuer, aimer, mourir et ressusciter. Les emporter avec moi dans un courant impétueux au milieu des vagues sombres et des bourrasques glacées. Les rejeter sur le rivage de leur quotidien après la dernière page, le souffle coupé et le regard plein d’étoiles. Celui qui ne lit pas passe à coté d’une partie de sa vie. Le rôle de l’écrivain est essentiel !

• Avez-vous un genre de prédilection pour l’écriture ?

Le fantastique et l’Heroic Fantaisy

• Pourquoi avoir choisi l’autoédition ?

Par hasard ! Un jour j’ai déposé une version numérique de mon roman sur un site d’édition en ligne, juste pour voir. C’était le site de Publishroom ! J’ai eu un mail puis un contact téléphonique. J’ai accroché immédiatement avec l’équipe.Cela a été le début de l’aventure.

• Avez-vous une anecdote liée à vos romans, vos personnages, vos lecteurs, ou à votre activité d’auteur à partager avec nous ?

Quand j’ai commencé « Prières de sang », je n’avais pas de plan détaillé, juste une idée générale : le combat entre le bien et le mal. Dès la première page, l’histoire a surgi spontanément. J’ai été le premier surpris de voir ce tumulte d’aventures et de personnages s’écouler de mon stylo avec autant de facilité et de fluidité.
Mais quand j’ai fait lire les premières versions de mon livre autour de moi, j’ai eu la surprise de voir des visages consternés. Subitement, j’ai pris conscience que quelque chose d’inattendu avait pris possession de mon récit. Mon roman m’a fait découvrir les profondeurs de mon âme. Et j’y ai découvert, bien malgré moi, une surprenante obscurité …

Retrouver l’auteur sur les réseaux sociaux :

 

 

Acheter le livre de l’auteur :

Participer au concours :

a Rafflecopter giveaway

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :