Vous croyez tous tenir les rênes de votre existence. Être les maîtres absolus de votre destinée. Les décideurs exclusifs de vos actions. Et si je vous disais que tout ça n’est qu’illusion ? Que vous, comme moi, n’avons aucune influence sur les évènements qui surgissent dans votre vie ? Que vous n’êtes que des pions sur un grand échiquier, des marionnettes. Je délire, penserez-vous certainement…
Laissez-moi vous raconter mon histoire, peut-être alors changerez-vous d’avis…

Chronique :

Certains livres vous font passer un bon moment de détente, alors que vous êtes tranquillement lovée sur votre canapé avec une tasse de thé bien chaud. Alors que d’autres vous font changer de position plusieurs fois, tant le suspens et la réflexion qu’ils provoquent tendent vos muscles qui réclament de bouger.

« La dernière Page » fait partie de cette dernière catégorie. Nous sommes ici en présence d’un thriller. Un thriller sans tueur en série, sans meurtre atroce, sans intrigue policière, sans violence. Oui, c’est possible, et c’est tellement bon! Hollow West signe ici un roman à suspens dont on ne peut se résoudre à arrêter la lecture avant la fin. Un récit qui intrigue, c’est certain, mais qui fait réfléchir, aussi.

Roman, séducteur invétéré, papillonne de femme en femme, prenant bien soin de partir avant qu’elles ne se réveillent, sans oublier — détail primordial — de photographier leur fessier nu à leur insu. C’est qu’elles participent, sans le savoir, au concours du plus beau cul. Un clic, et le fichier est envoyé à son copain, qui classe tout ça avant qu’ils ne puissent tous les deux signaler leurs préférences. Le copain, c’est Miki. Aussi disgracieux que Roman est beau, il joue le rôle de faire-valoir, se régalant des conquêtes de notre Don Juan de pacotilles. Jusqu’à ce qu’Elle arrive et bouleverse tout sur son passage. Marline, grande brune mystérieuse, réussira-t-elle à mettre en cage le bel étalon ? Ce qui est certain, c’est que ses méthodes ne sont pas ordinaires.

Tout ça sonne comme une romance, et dans une certaine mesure, le ton est juste. Mais la romance n’est que l’instrument, coupant, tranchant, qui va tracer les contours de la vie de Roman et l’amener à s’interroger sur qui il est vraiment.

Une technique littéraire bien rodée.

La plume de l’auteur est incisive. Elle amène le lecteur dans la direction souhaitée, sans aucun préambule. Directe, franche, l’écriture transpire l’authenticité et la spontanéité. Comme si les pages écrites l’avaient été sans aucune pause, et qu’elles avaient été noircies d’un seul jet, par un auteur en apnée. Le choix d’une narration mixte, interne pour Roman, et externe pour Marline, éclaire sur la globalité du roman, sur sa signification. La technique fait écho au récit — jusqu’à la couverture — et l’histoire n’en est que plus prenante, immergeant totalement le lecteur dans l’intrigue. Tout ceci désoriente et fait réfléchir. Et si tout cela était vrai ? Qui ne l’a pas pensé au moins une fois au cours de sa vie ?

Si vous suivez mes chroniques depuis quelque temps, vous aurez compris que ce livre m’a transportée. J’ai eu la chance de le lire en avant-première, et de participer à sa finition. J’aime les romans qui n’ont pas d’étiquette et qui ne suivent pas une trame prédéfinie par leur genre. J’aime quand l’auteur prend des risques, s’aventure un peu plus loin que les mots qu’il pose sur le papier, et tente de bousculer le lecteur. C’est en effet ce genre de roman qui me reste le plus en mémoire. Ceux qui « parlent » aux lecteurs. Parce qu’ils sont le vecteur direct de la pensée de l’auteur. Il y a des hommes qui murmurent à l’oreille des chevaux. Hollow West est un auteur qui murmure à l’oreille des lecteurs. Jusqu’à la dernière page.

Infos pratiques :


Date de sortie : Août 2017

Auto-édition

Prix du format numérique : 2.99€ chez Amazon

Page Facebook de l’auteur  : https://www.facebook.com/profile.php?id=100020257172696

Cet article m’a été envoyé par la maison d’édition ou l’auteur en service de presse. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page À Propos, du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :