Transformé en une bête épouvantable par une magicienne, l’apparence du jeune prince restera le reflet de son infâme personnalité jusqu’à ce qu’il apprenne à aimer. Quand une magnifique jeune fille entre dans sa vie et commence à le regarder autrement que comme un monstre, il réalise alors qu’elle pourrait être celle qui le libèrera de sa malédiction.

Belle est fatiguée de sa vie monotone à la campagne. Pourtant, du jour où elle est faite prisonnière du château de la Bête, elle va se retrouver emportée dans une aventure magique allant bien au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Vous ne le savez pas encore, mais je suis une grande fan  de Disney. Surtout des princesses, malgré le fait que je sois trentenaire. Parmi mes préférées, il y a Belle, qui depuis mon adolescence me plaît particulièrement. Elle est brune, elle adore lire, elle a un cheval, de superbes robes… bref, la fille parfaite ! Étant également  une Potterhead, il va de soi que j’ai été obligée d’aller voir le film La Belle et la Bête avec Emma Watson le jour de sa sortie, et j’ai passé un excellent moment !
Totalement par hasard, alors que je visitais innocemment ma librairie de bande dessinée préférée, un manga qui m’attire l’œil. Finalement ce sont deux mangas que j’ai adoptés.
Les éditions Nobi Nobi a publié deux mangas basés sur le film de Disney, et qui ont pour titre : « Le destin de la Bête », et « Le Destin de Belle », adaptés par Mallaury Reaves et dessinés par Studio Dice.

Comme leurs titres l’indiquent, chaque livre raconte la même histoire, vue par un autre personnage. J’aime beaucoup ce principe de vision différente, car l’histoire nous est dévoilée sous un jour nouveau. Évidemment, l’histoire est celle du film, et j’avais quand même un peu peur de ne pas apprécier plus que ça ces ouvrages, et qu’ils ne finissent que dans ma collection ! En fait, on replonge avec plaisir dans l’ambiance du film, et les dessins nous transportent dès le départ dans ce monde merveilleux.

J’ai particulièrement apprécié le fait que les personnages humains ne soient pas les clones des acteurs du film. C’est donc un vrai travail d’adaptation qui a été réalisé par les équipes.  Les moments les plus émouvants du film sont aussi très bien rendus.

Même si je ne suis pas une super fan des adaptations de films en manga ou en BD, j’ai passé un agréable moment de lecture.

Infos pratiques : 
Le destin de la Bête, adaptation Mallaury Reaves, dessins Studio Dice. Editions Nobi Nobi.
ISBN 978-2-37349-093-0
Le destin de Belle, adaptation Mallaury Reaves, dessins Studio Dice. Editions Nobi Nobi.
ISBN 978-2-37349-090-9
Demandez-les à votre libraire !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :