Taylor remplace au pied levé une chanteuse de rock disparue sans crier gare, alors qu’une nouvelle menace, aux beaux yeux bleus et à l’accent so british, arrive en ville.

À la croisée des chemins entre fantasy urbaine et polar, découvrez la suite des aventures de Taylor, Lionel et Jake dans un récit sans temps mort, dans la lignée des meilleures séries télévisées américaines.

Chronique

Et oui, je vous en parlais il y a quelques semaines à peine du premier épisode d’Hex in the City, de Dorian Lake. Grande nouvelle, nous sommes le 28 juin, et comme annoncé, l’épisode 2 est sorti !

Comme vous vous en doutez, j’attendais avec impatience ce livre, et j’ai été plus que ravie de le recevoir dans ma boîte aux lettres. Tout d’abord la couverture est magnifique, encore une fois un superbe travail d’Erica Petit.

Dans cet épisode, l’intrigue est moins policière que dans « L’éventreur de San Francisco », mais la magie prends une part plus importante, et c’est tant mieux !
Avec ce second opus, on comprend pourquoi l’auteur a fait le choix d’employer le mot  » épisode » et non pas « tome » ou « volume ». En effet, la structure de l’histoire reprend les codes des séries TV, avec l’intrigue principale, mais surtout avec la vie et l’évolution des personnages principaux.

Tout commence avec le déclencheur, la chanteuse des Die with Style qui disparaît. Personne ne s’alarme, c’est une camée, elle a tendance à disparaître pendant des jours.
Puis on retrouve nos personnages principaux, Lionel, Taylor, Jake.
Dans ma précédente chronique, j’espérais en savoir plus sur Lionel, Dorian a entendu ma demande (oui bon je sais, c’était sans doute déjà prévu dès le départ, mais je m’en fiche ^^ »), et nous en apprenons beaucoup sur notre vampire amoureux, notamment sur son passé. Nous découvrons un être complexe, sensible, qui a du mal à savoir où il en est parfois, ce qui le rend vraiment attachant !
De même, nous apprenons en même temps que Jake ce qu’il s’est passé avec le beau-père de Taylor. Nous avions eu quelques bribes d’informations dans l’épisode 1, l’auteur répond à nos questions… en nous créant de nouvelles interrogations!! Que c’est addictif ! (et un peu frustrant, parce qu’on veut en savoir plus !!).

L’intrigue principale est très bien menée, on hésite toujours sur ce qui est réel ou pas, c’est vraiment prenant ! Comme je le disais en début de chronique, on a plus de magie cette fois-ci. Parce que les criminels et les vampires ne suffisent pas à Taylor, dans Die with Style nous avons carrément un monstre terrifiant et dangereux a été invoqué.

Et comme toujours dans les livres de Dorian Lake, j’ai été séduite par sa plume. Dorian est un magicien des mots qui nous transporte dans ses univers dès les premières phrases. C’est un livre qui se dévore, et se savoure en même temps, et c’est sans doute l’un des meilleurs ( sinon le meilleur !) que j’ai lu de ce talentueux auteur. Merci Dorian pour ces heures de plaisir !

Pour vous le procurer :

Titre : Hex in the city épisode 2 : Die with Style
Auteur : Dorian Lake
Editeur : Noir d’Absinthe
Collection : Terra Urbana
Commander l’épisode 2 sur le site de Noir d’Absinthe

Vous n’avez toujours pas l’épisode 1 ? C’est par là !

Ma chronique de l’épisode 1 , et celle de Virginie.

A propos de l'auteur

Trentenaire, créative, passionnée de livres et de loisirs créatifs, Faby vit actuellement à Toulouse où elle profite du soleil, avec ses deux chats et une tasse de thé. Ses styles de lectures préférés sont la littérature jeunesse, le fantastique, les romans historiques. Elle s'initie depuis peu aux mangas et aux bandes dessinées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :