Sous les feux d’un soleil brûlant, seul un fou oserait traverser les déserts du Texas sans l’aide d’un guide expérimenté. C’est le boulot de Buck, un vétéran au tempérament solitaire et silencieux. Non content de compléter sa retraite, il peut ainsi explorer ces territoires arides à sa guise. Car Buck en est convaincu : un monstre tout droit sorti de la préhistoire se dissimule quelque part. Il le sait. Leurs chemins se sont déjà croisés autrefois.

Aussi le jour où Amanda Summers, une brillante chercheuse en bio-ingénierie, loue ses services pour une expédition scientifique sur les rives du Rio Grande, le guide sait qu’il ne s’agira pas d’une promenade de santé : le danger rôde partout. Et les crotales sont le moindre de ses soucis.

Mais alors que Buck et Amanda arpentent le désert, tout bascule : une mystérieuse apparition dans le ciel sonne le début d’un véritable lâcher de dinosaures en pleine nature.

Et si des extraterrestres planifiaient en secret la résurrection des créatures préhistoriques ? Buck n’a pas d’autre choix que de ressortir les armes : des monstres venus des âges les plus reculés, des aliens insaisissables, une mystérieuse agence gouvernementale, tout concourt à le faire replonger dans un passé qu’il aurait préféré oublier.

Ce livre fait partie des finalistes du Prix des Auteurs Inconnus 2018, dans la catégorie Imaginaire.

Chronique

Ce livre est un de ceux qui m’ont vraiment interpellée lors des présélections. Des extraterrestres qui veulent repeupler la Terre avec des dinosaures ? L’idée est géniale !
Au début, j’ai pensé de suite aux films qui passent parfois sur SyFy, du genre Sharknado et compagnie. Ce n’est pas une critique, car ces films sont amusants et il y a beaucoup d’action dedans (même si souvent la qualité est limitée).  Mais en fin de compte, ce n’est pas du tout le genre de Dino Hunter, et c’est tant mieux !

L’histoire est très originale, et assez bien construite. Le rythme devient de plus en plus rapide, laissant peu de temps au lecteur pour se poser et réfléchir. Qu’on le veuille ou non, nous sommes embarqués au cœur de l’action, et les pages défilent sans qu’on s’en rende compte.

Les personnages principaux sont très peu nombreux, et c’est très bien ainsi. Amanda, la jeune scientifique, évolue de façon intéressante au cours du roman, et reste profondément humaine dans ses réactions, notamment dans son rapport avec les animaux. Buck quant à lui est un personnage mystérieux, que nous apprendrons à connaître grâce à des flashbacks. Alors qu’en général je n’aime que moyennement ces retours en arrière, ceux-ci sont plutôt bien réalisés et nous permettent de comprendre non seulement le personnage, mais l’intrigue complète.

Malgré toutes les qualités de ce roman, je suis restée sur ma faim.

Dans un premier temps, il faut admettre que si vous n’êtes pas connaisseur de dinosaures, vous risquez de trouver la lecture un peu compliquée. En effet, l’auteur ne les décrit pas vraiment, et si vous ne savez pas à quoi ressemblent ces espèces, ça doit être difficile de vous imaginer les scènes.
L’exploitation des dinosaures est bien pensée, et je pense qu’elle peut être crédible. Toutefois, je trouve particulier qu’aucun dino ou presque n’ait de nom. C’est peut-être moi qui suis bizarre, mais en se rapprochant autant d’un animal que le font les Dino Hunters, je leur aurais donné un nom, histoire d’intensifier ou d’officialiser le lien.

A mes yeux, les extraterrestres ne sont pas assez présents, et trop peu exploités. J’aurais aimé une plus grande interaction entre les humains et les nouveaux arrivants. On ne les croise presque pas, et c’est dommage !

En bref, même si ce n’est pas un coup de cœur, j’ai passé un bon moment de lecture. Ce livre trouvera certainement son public, et je lui souhaite une bonne seconde vie avec sa nouvelle maison d’édition.

Pour vous procurer le livre :

Titre : Dino Hunter
Auteur : Olivier Saraja
Editions : Editions du 38

Acheter depuis amazon 

Acheter depuis le site de la maison d’édition

Pour en savoir plus sur l’auteur :

– site officiel : https://oliviersaraja.wordpress.com/
– twitter : https://twitter.com/oliviersaraja
– facebook : https://www.facebook.com/PageAuteurOlivierSaraja/
– site officiel de la maison d’édition : https://www.editionsdu38.com/

Pour en savoir plus sur le Prix des Auteurs inconnus :

– site officiel : https://www.prixdesauteursinconnus.com
– twitter : https://twitter.com/prixdesai
– instagram : https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/
– facebook : https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

Une réponse

  1. Jacaranda

    Très jolie couverture, ça m’a l’air d’être un bon délire ^^ Je ne suis pas friand de ce genre de littérature mais là, avec des dinos, je peux pas résister :p

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :