Un royaume mystique, des djinns, un jeune voleur…

Au centre d’un monde désertique se trouve un vaste royaume dirigé par le roi Bardian et sa reine Anahita. Mais, Narfat le Miséricordieux, chef incontesté de la pernicieuse guilde des voleurs, a la mainmise sur la ville d’Elolia, la capitale.

Bien loin des jeux du pouvoir, dans les dunes du désert, une femme appartenant au peuple des nomades est sur le point d’accoucher lorsqu’une éclipse solaire assombrit le ciel. La Mabaï, la Sage du clan, ordonne à la jeune mère de ralentir le travail ; l’enfant ne doit pas naître un jour obscurci par les ombres. Mais la nature ne peut être endiguée et elle donne naissance à un bébé aux cheveux aussi blancs que les sommets du mont Isaran. Effrayée, la Mabaï ordonne que le nouveau-né soit abandonné dans les sables.

Mais les hommes dirigent-ils réellement leurs destins ? Qui, à Elolia, n’a jamais regardé par-dessus son épaule pour scruter les recoins sombres ? N’est-ce pas tapis dans ces mêmes ombres que vivent dissimulés les djinns : les génies malfaisants ?
Plongez dans un monde régi par les complots, les voleurs et les assassins, mais également par des forces dérobées aux regards du commun. Oubliez tout ce que vous pensiez savoir et pénétrez à vos risques et périls, dans le royaume d’Obrazim…

Merci à James de m’avoir envoyé son nouveau roman !

Plus James Tollum écrit meilleur il est. Franchement, j’ai pris un réel plaisir à lire cet opus. James prend en compte l’avis de ses lecteurs pour peu qu’ils soient constructifs afin d’améliorer ses histoires et son style.

Toujours surpris de page en page. Je pensais comprendre puis en fait non, ce n’est pas ça. Il distille les vraies/fausses infos très judicieusement sur les personnages. Car côté personnages, il nous offre un joli panel d’émotions et de sensations, et même là il nous déroute. Je pensais connaître le fin mot de l’histoire et… Coup de théâtre ! Un couteau traverse un corps. Pfff

James nous offre un univers riche, très riche et, ce qui est pour me plaire, très visuel. Sans vous en dire de trop, l’histoire ne se finit pas comme prévu et même ça j’ai beaucoup aimé.

Alors aucune hésitation, ceci est un coup de cœur, une grosse recommandation, vous qui êtes fan de fantasy faites vous un énorme plaisir avec ce livre, >>Ici<< .

Bonne lecture !!!

Cet article a été envoyé à Yannick par la maison d’édition ou l’auteur en service de presse. Pour en savoir plus sur les conditions, vous pouvez consulter la page À Propos, du site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :