Ed Hardesty, important agriculteur et propriétaire terrien d’Arizona, découvre une curieuse dégénérescence de plusieurs centaines de ses plants de blé.
L’épidémie se répandant dans tout l’état, il obtient du Sénateur Shearson Jones la levée d’un fond de soutien sans se douter que celui-ci a l’intention de le détourner à son profit.
Dans le même temps, la catastrophe se révèle nationale : tout ce que compte le pays de légumes, fruits et céréales (y compris ceux destinés au bétail) se met à pourrir sur pied.
En proie à la famine, les américains, habitués à l’opulence et considérant la nourriture comme un dû, vont essayer de survivre dans un pays livré à lui-même.

Graham Masterton est pour moi l’un des plus grands écrivains d’horreur et l’un des plus prolifiques du Royaume Uni.
Ici il s’agit d’un roman noir qui nous offre une peinture sans concession du monde politique, de ses membres véreux et de ses magouilles « à but lucratif » ainsi que des plus bas instincts des hommes dès qu’ils sont confrontés au pire.
Comme toujours chez Masterton, on trouve des scènes de sexe plus que suggestives et du gore bien saignant et bien détaillé (mais quand même beaucoup moins que dans « Rituel de chair » par exemple !)
L’auteur nous entraîne dans une histoire vertigineuse et mêle avec brio érotisme, politique et réalité. Une lecture terrifiante de vérité.
Je reste cependant un peu déconcertée voire dubitative devant la traduction qui me paraît approximative et comporte des mots assez surprenants comme « autocoat » qui serait un manteau mi-long, ou bien « actuaire » (métier spécialiste des probabilités et des statistiques en assurances, prévention et finances).
J’ai aussi été abasourdie de lire qu’un riche américain pouvait boire du champagne dans une chope en argent (ce qui doit choquer tout bon français à mon avis !).
Cependant, je recommande fortement ce livre ou tout autre de cet auteur à qui ne le connaît pas !

Acheter sur Amazon : 1ère partie  /  2ème partie

A propos de l'auteur

Tombée toute petite dans la lecture, je possède près de 2000 livres et ne cesse d'enrichir ma collection. Depuis peu j'ai découvert le monde de l'auto-édition et j'ai la grande chance de travailler avec des auteurs indépendants de talent qui m'ont confié leurs manuscrits et m'ont accordé leur confiance. Cela me permet de me réaliser dans un domaine qui me passionne : la lecture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :