Ce livre fait partie des finalistes du Prix des Auteurs Inconnus, dans la catégorie Réalisme.

A l’aube de fêter ses sept cents ans, la Fondation Wallace, créée en l’honneur de William Wallace, est menacée de tomber entre les mains de la mafia irlandaise.Seule l’héritière légitime du Clan Wallace peut encore préserver son existence et ainsi lui permettre de continuer à œuvrer pour la Liberté à travers le monde. Leena Normand voit sa vie basculer lorsqu’elle découvre qu’elle est cette héritière.Commence alors pour elle une quête improbable et périlleuse qui la conduira sur les traces de son valeureux ancêtre, à travers l’Ecosse et son Histoire.Pour sauver la Fondation et découvrir ses racines, il lui faudra affronter ses ennemis et surmonter bien des épreuves. Elle trouvera en chemin une aide inattendue, celle de? Sir William « Braveheart » Wallace.

Chronique

Avec moi, il y a des mots magiques. Si ça parle d’histoire, d’Irlande ou d’Ecosse, vous pouvez être certains que ça va m’intéresser. Alors forcément, quand les trois éléments sont présents dans un résumé, je suis aux anges.

Au commencement, il y avait William Wallace. Vous savez, Braveheart, Mel Gibson avec le visage peint en bleu ? On nous raconte la fin de cet homme si important pour l’histoire écossaise, et surtout le début de sa succession. Il est fait mention d’une enfant cachée, qui serait l’héritière de la fortune.

Puis nous revenons à notre époque, en 2005. Leena, belle jeune fille orpheline, vient de finir ses études de médecin. Alors qu’elle s’apprête à se promener au parc avec Tom, son meilleur ami, une voiture fonce sur elle dans le but de l’écraser. Tom la protège, mais est violemment blessé.  A l’hôpital, dans la même chambre, Leena rêve, et parle dans son sommeil. En gaélique, une langue qu’elle ne parle pas du tout. Il est temps pour Tom de lui révéler le secret de ses origines : Leena est la descendante directe de William Wallace, et héritière de la Fondation Wallace, qui oeuvre de par le monde pour la Liberté des peuples. Il lui explique également que la cérémonie pour la gestion de la Fondation a lieu tous les 100 ans, à l’anniversaire de la mort de Wallace, c’est à dire cette année-là.  Commence alors pour Leena une aventure palpitante, à la recherche de ses ancêtres, ses racines, pour préserver la Fondation des mains de la famille Le Bruce, proches de la mafia Irlandaise.

C’est une livre qu’on ne pose pas. Je devais lire ce livre un peu plus tard, car je souhaitais alterner un livre pour le Prix et 2 autres. Mais je me rappelais qu’il m’avait bien plu, j’ai donc décidé de relire les 10 premières pages, pour me remettre dans l’ambiance. J’ai donc lu la moitié du livre d’un coup ! Le rythme est soutenu, mais n’est pas trop rapide. On a à peine le temps de souffler, qu’il se passe de nouveau quelque chose !

Les personnages sont bien décrits, et on s’y attache vite. J’ai l’impression de connaître Leena, Tom et Sean depuis longtemps. C’est beau de voir l’amitié infaillible de Leena et Tom, l’amour naissant avec Sean, mais aussi la prise de conscience de Leena de son rôle et de son identité.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre, et je ne vais pas tarder à lire la suite !

Pour l’acheter :

Titre : Flower of Scotland tome 1 l’héritière

Auteur : Sophie DAMGE

Pour l’acheter, vous pouvez aller directement sur le site de l’auteure. (il y a une promo pour Noël, profitez en)

2 Réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :