logo-autoeditesL’auteur

Écrivain indépendant, Blue Indigo a toujours eu beaucoup trop blue indigo auteur indépendante gardienne de la foretd’imagination, elle écrit depuis toute petite des morceaux d’histoires, des bouts de romans. Par contre elle n’a jamais réussi à en finir un seul. Et puis un artiste peintre de ses amis lui a dit qu’il ne pouvait créer que dans la joie et elle, elle faisait l’inverse. Elle créait dans la tristesse, l’angoisse, le mal-être. Blue Indigo a démarré Gardienne de la forêt comme une histoire légère qui l’amusait et puis elle s’est retrouvée kidnappée par sa propre histoire, hantée par les personnages et a pu la terminer en écrivant ce qui venait à travers elle. Ce fut une expérience intense et étrange. Elle est également fan de mangas, aime beaucoup les yokai (démons animaux japonais) et la culture celte. Quand elle n’écrit pas, elle lit (de tout, compulsivement, des thrillers, des romances, de la fantasy), elle aime particulièrement les contes quelque soit le pays. Blue Indigo anime aussi un centre équestre et elle est équithérapeute (thérapie à l’aide des chevaux).

4ème de couv’

Chloé est poursuivie par un homme étrange, muet qui la suit depuis plusieurs semaines, allant jusqu’à s’introduire dans son appartement. Bouleversée et en état de choc, elle est secourue par un homme ténébreux qui l’amène à une vieille femme vivant dans une cabane au fond de la forêt. Elle y apprend qu’elle est une gardienne de la forêt et que l’homme qui la poursuit est son allié. Il appartient au monde des esprits et peut prendre forme humaine ou animal. Elle doit subir une initiation qui lui permettra de comprendre et de protéger le monde animal auquel elle est liée, celui des serpents. Tout d’abord réticente, une suite d’événements malencontreux l’oblige à réviser sa position et à accepter d’être initiée. Mais au-delà de cette initiation, Chloé va devoir se rappeler qui elle est vraiment.

Mon avis

L’histoire

Chloé, jeune fille sans histoire, étudiante sérieuse, se retrouve du jour au lendemain propulsée dans un monde et un univers dont elle doit tout apprendre. Passer d’événements banaux quotidiens entre amis à des événements surnaturels au quotidien est un pas qu’elle va devoir apprendre à franchir, même si, au départ, elle lutte contre sa propre nature. Petit à petit, on voit Chloé prendre une autre dimension lorsqu’elle décide d’accepter de devenir gardienne de la forêt.

Mon ressenti

J’aime beaucoup les bouquins de fantasy, je trouve que, souvent, ils apportent un côté rafraîchissant, un peu de merveilleux au sein de mes autres lectures, parfois (souvent) plus lourdes, plus obscures et sombres.

« Gardienne de la Forêt » n’a pas dérogé à la règle : le petit côté « magique », est très efficace, surtout qu’il est distillé avec parcimonie dès le début de l’histoire, campée dans une réalité quotidienne similaire à la notre. La réticence de Chloé, notre personnage principal, face à ses nouvelles capacités de gardienne rends les choses plus concrètes, et donne au récit une couleur vraisemblable. Le flot de l’écriture laisse le temps à notre esprit d’intégrer la dimension surnaturelle, et de nous adapter aux différents changements, tant au niveau de Chloé, que de son entourage, ou des nouveaux personnages qui apparaîtront au fil de la lecture. Les servants, notamment, qui nous sont présentés comme des protecteurs : chacun d’entre eux est intrinsèquement lié à une gardienne par un lien très fort. Mais les apparences sont parfois trompeuses, comme on l’apprendra au fil des pages.

Le tout début de la dernière partie du roman m’a un peu semblé grandiloquent : une grosse révélation est faite à propos de Chloé, et je trouve que ça fait beaucoup d’un coup, mais le changement est vite intégré et la fin est pleine de poésie.

Pour un premier roman (Blue Indigo en a déjà publié un autre), je le trouve très réussi. Il contient une sorte de poésie, de philosophie, qui me plait bien, et qui reflète assez fidèlement la personnalité de l’auteur, très proche du milieu de la nature et de la spiritualité.

Sans vouloir trop m’avancer, étant donné que le titre du roman est  : Gardienne de la Forêt : La Guérisseuse, je me demande si nous n’aurons pas des nouvelles de nos personnages dans d’autres aventures…

Infos pratiques

Date de sortie : Avril 2016

Éditeur : Auto-édité

Prix du format numérique : 3.51€ chez Amazon

Prix du format broché : 12.66€ chez Amazon

Page Facebook de l’auteur : https://www.facebook.com/BlueIndigoEcrivain/

Cet article m’a été envoyé par la maison d’édition ou l’auteur pour chronique. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page A Propos, du site.

2 Réponses

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :