Il vous trompe, vous en avez la certitude… Et vous ne comptez pas en rester là ?

Il vous ment, vous en avez la preuve… Et vous avez la ferme intention de le lui faire payer ?

Il vous humilie, vous en avez assez… Et vous cherchez de l’aide pour concocter votre vengeance ?

Il vous tarde de le voir ramper, vous supplier… Et vous êtes prête à en payer le prix ?

Contactez-nous à l’adresse suivante: « helpme@GIVREES.com »

Vendredi 18 août. Mon premier jour de vacances. Trois livres de Gina Dimitri dans ma pal mais pas encore un seul lu à ce jour. Je me suis donc dit qu’il était temps, et bien temps ! Et comme son dernier en date me faisait fortement envie, le lire est devenu une évidence.

Je dois tout d’abord dire que j’ai été surprise par le début parce que je ne m’attendais pas à ça … même si en fait je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre non plus … Le ton est tout de suite donné : Gina Dimitri ne fait pas dans la dentelle ni dans le politiquement correct. Et j’adore ça !!!

Elle manie le sarcasme et l’ironie comme personne et nous pond des personnages hauts en couleurs, décalés et vraiment originaux (aha Léo tu es gratiné !!!). Les dialogues sont drôles et enlevés, certains passages sont à mourir … de rire. L’humour est noir, très noir, le ton, irrévérencieux et l’histoire, machiavélique.

Et même si j’ai vu venir certains twists, parce que, comprenant l’esprit tortueux de l’auteure, je me suis prise au jeu et mise à réfléchir comme elle, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et ai apprécié chaque péripétie et chaque retournement grâce au rythme soutenu et aux nombreux rebondissements.

De réflexion cynique en répartie sarcastique, je me suis laissée porter par ce récit drôlement noir et ce style déjanté, cru, décapant, savoureux et très original.

Ce fut réellement un très bon moment de lecture qui m’a rafraîchie aux heures trop chaudes de l’été et je vous le conseille fortement.

Givrées sur Amazon

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :