Flic tourmenté, le capitaine Marc Kasowski aimerait pouvoir tirer un trait sur les horreurs de son passé. Mais comment oublier son père, ce bourreau qui a assassiné sa mère et sa sœur  ? Surtout au moment où celui-ci va sortir de prison…
Alors que le policier lutte contre ses terribles souvenirs d’enfance, un petit garçon et une fillette disparaissent. Et le kidnappeur envoie aux parents une lettre glaçante dans laquelle il détaille la manière dont ils les a tués.
Cette affaire, qui rappelle étrangement à Marc ce qu’il a lui-même vécu, risque de faire vaciller son fragile équilibre psychologique. Pour parvenir à démasquer le meurtrier, il va devoir plonger dans les abîmes de son histoire familiale. Et le prix à payer pour sa rédemption risque d’être terrible…

Deuxième livre pour moi de cet auteur après « La couleur des âmes mortes » et deuxième claque aussi.

Marc Kasowski, enfant,  a vécu l’innommable au sein de sa propre famille et en est resté profondément marqué et traumatisé. Malgré tout (ou peut-être à cause de ça), il est devenu flic. Deux événements vont le faire replonger dans ses souvenirs : la sortie de prison imminente de son père et l’enlèvement de deux enfants, suivi d’une lettre du ravisseur adressée aux parents.

La première partie du roman se déroule essentiellement au moment de l’enfance de Marc, du drame initial qui l’a affecté, à sa vie dans un orphelinat. Dans une ambiance noire et glauque, rien ne nous est épargné des perversions et de la cruauté humaines.

La deuxième partie se déroule presque 30 ans après et mêle habilement l’enquête policière qui découle de l’enlèvement des enfants et les visions du protagoniste principal sans que nous sachions parfois où est la réalité et où est le fantasme. Ce flic borderline est-il en train de perdre complètement les pédales ? Et nous avec lui ? Là encore, nous assistons impuissants à certaines scènes extrêmement dures, mais sans pouvoir nous y soustraire. Âmes sensibles s’abstenir : pédophilie et cannibalisme sont au menu…

D’une trame policière qui peut sembler classique au départ avec un énième flic tourmenté par son passé, Gilles Caillot a su nous concocter un thriller psychologique intense et addictif, une descente aux enfers pour le héros comme pour les lecteurs. Prenant plaisir à nous ballotter entre visions et réalité, distillant des indices au gré de ses chapitres alternant passé et présent, l’auteur réussit la prouesse de brouiller les pistes, de nous perdre tout en gardant notre intérêt bien éveillé. De quoi nous triturer les méninges, hanter nos nuits de questions et de suppositions, et cela jusqu’à la toute fin du roman.

Une enquête aux confins de la folie. Un thriller glaçant. Une réussite !

 

A propos de l'auteur

Tombée toute petite dans la lecture, je possède près de 2000 livres et ne cesse d'enrichir ma collection. Depuis peu j'ai découvert le monde de l'auto-édition et j'ai la grande chance de travailler avec des auteurs indépendants de talent qui m'ont confié leurs manuscrits et m'ont accordé leur confiance. Cela me permet de me réaliser dans un domaine qui me passionne : la lecture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :