Jenna Stivel brillante scientifique, est belle, intelligente, passionnée. Seul hic, elle ne vit que pour ses recherches. En rencontrant par hasard Steve Conrad, un auteur à succès austère, un peu étrange mais diablement séduisant, les choses vont changer. Mais est-ce vraiment un hasard ? Qui est réellement Steve ?

Ce que va découvrir Jenna dépasse tout ce qu’elle aurait pu imaginer.
Comme elle, découvrez la face cachée du monde dans une course contre la montre au rythme endiablé.

Un moment que j’avais ce roman dans ma pal ! Et de Chris Loseus, je n’avais lu jusque là que « Nouvelle ère », un post-apo que j’avais beaucoup aimé. Il était donc temps pour moi de réitérer l’expérience et de découvrir une nouvelle facette de l’auteur.

Avant tout, il faut savoir que « Jenna » était au départ une nouvelle, mais que très vite l’auteur s’est aperçu que cela ne suffirait pas et a lancé une série en deux saisons.

Tout cela commence comme une romance entre deux beaux jeunes gens qui se rencontrent par hasard. Après avoir passé une nuit ensemble, jenna se réveille seule, Steve a disparu en lui laissant un mot énigmatique. Tout d’abord déçue et dépitée elle pense s’être fait bêtement avoir, mais quelques faits étranges et un événement imprévu la poussent bientôt à partir à sa recherche.

Et là, on bascule dans le suspense. De ce qui n’était au départ qu’une banale romance sans rien de bien nouveau, Chris Loseus arrive à nous happer dans une histoire qui va à 100 à l’heure, des aventures mâtinées de road-movie, pleines d’action, de péripéties, de retournements de situation. A ma grande surprise, l’auteur a su m’embarquer dans son récit à la suite de son héroïne, m’intriguer avec un soupçon de fantastique et finalement combler mes attentes avec l’issue que j’espérais.

Evidemment, je ne parlerai que de l’ensemble des deux saisons sans dévoiler quoi que ce soit de l’intrigue. Je me contenterai de souligner que j’ai remarqué une évolution du style dans la deuxième partie, qui me paraît plus travaillé et comporte moins de coquilles et de répétitions.

Une lecture divertissante et reposante entre deux thrillers plus durs, avec un beau message de paix et d’amour universels. Un livre pour s’évader, pour rêver, pour voyager, idéal pour les vacances !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :