Dans le cadre du salon de Tulle des 19 et 20 mai derniers, j’ai interviewé l’organisatrice et les 15 auteurs présents et je me propose donc de partager avec vous les quelques informations que j’ai glanées.

Après l’interview de Valérie Dufourd, aujourd’hui c’est au tour de Katia Campagne de passer sur le grill.

Originaire de la région Centre et y résidant toujours dans un village répondant au drôle de nom de Droué sur Drouette, Katia Campagne a créé récemment sa société qui propose des services administratifs aux entreprises.

1/ Si tu devais te définir en 5 mots ?

Maniaque, stressée, empathique, tête en l’air, maman.

2/ Si tu pouvais obtenir un super-pouvoir, lequel serait-ce et pourquoi ?

Je voudrais remonter dans le temps pour changer deux-trois trucs dans ma vie.

3/ Quand as-tu commencé à écrire et comment y-es-tu venue ?

Quand j’étais adolescente, par passion. Puis j’ai arrêté pendant 20 ans et repris finalement pendant ma grossesse.

4/ Quelles sont tes références en matière de littérature et de cinéma ,

Stephen King, depuis le début, avec lequel j’ai une relation particulière. Maintenant un peu de tout mais surtout du fantastique.

Pour le cinéma, j’aime les films américains, surtout d’action.

5/ Penses-tu qu’un bon auteur s’inspire nécessairement de son vécu ?

Ça dépend, mais je pense qu’il doit obligatoirement y mettre de lui, notamment en ce qui concerne les émotions.

6/ Comment s’imposent tes personnages ? Certains sont-ils inspirés de proches, de connaissances ?

Parfois, mais ils sont surtout des créations de mon esprit. Je m’inspire éventuellement  de certains traits de caractère mais ensuite ils évoluent et mènent leur propre vie.

7/ Combien as-tu de livres à ton actif et lequel est ton préféré ?

J’ai auto-édité 4 livres jusque-là. Mon préféré est sans conteste le premier, IVM 1. Il a réellement une histoire, un vécu assez long et porte beaucoup de moi.

8/ Qu’as-tu envie de transmettre à tes lecteurs ?

Je voudrais leur procurer une certaine évasion ainsi que de l’émotion. J’ai surtout envie que mes livres les touchent.

9/ Que dirais-tu à des lecteurs pour leur donner envie de te lire ?

C’est difficile, je ne sais pas me vendre. Je me contente de leur parler de mes histoires.

10/ As-tu des rituels d’écriture, des habitudes, des moments particuliers ?

J’écris le matin essentiellement. Avec beaucoup de café !

11/ Et la lecture alors ? Est-elle toujours présente et ton œil a-t-il changé sur les écrits des autres ?

Oui je lis toujours mais je suis plus ouverte à différents genres de lectures qu’avant. Je ne suis pas plus critique, j’arrive bien à compartimenter.

12/ Avec qui aimerais-tu ou aurais-tu aimé écrire à 4 mains ?

Je ne crois pas que je pourrais écrire à 4 mains. Ça me paraît trop difficile.

13/ Peux-tu nous parler du livre en cours d’écriture et de tes projets littéraires ?

Actuellement je reprends un des personnages de Kuru, qui va être mêlé à une nouvelle enquête. Et on reste encore une fois dans le fantastique.

14/ Et pour finir, quelle est la question que tu aimerais qu’on te pose et qu’on ne t pose jamais ?

(elle rit) « Qu’est ce que tu dis quand tu te cognes ? » Réponse : généralement un « putain » bien senti !

Merci Katia de t’être prêtée au jeu ! 

Site de l’auteure : http://katiacampagne.wixsite.com/katiacampagne

Le prochain à répondre à mes questions sera Arnaud Codeville.

Vous trouverez nos chroniques des livres de Katia Campagne ici : https://www.book.beltanesecret.com/category/auteurs/katia-campagne/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :