Il existe en ce monde des forces invisibles dont la volonté de nuire prend sa source dans les plus abjects instincts de l’homme.
Kirsten vous invite à un voyage dans les égouts de l’âme humaine.
Préparez-vous à une immersion durant laquelle l’oxygène risque de vous manquer…

Lors de mes présélections pour le « Prix des Auteurs Inconnus », j’avais flashé sur la couverture, un peu dérangeante, le résumé, très intrigant, et les dix premières pages de ce roman. Comme il n’a pas été retenu, c’est celui que j’ai choisi pour être mon coup de cœur parmi les non-sélectionnés. Restait à vérifier si oui ou non il allait s’avérer réellement être un coup de cœur.

J’ai, dans ma jeunesse, lu pas mal de romans d’horreur et d’épouvante : Masterton, Lovecraft, King, Koontz, Rice, Herbert, Barker et compagnie faisaient la joie de mes soirées et les cauchemars de mes nuits. Je ne m’y aventure plus très souvent car j’ai parfois l’impression de ne plus trop y trouver de nouveauté mais il m’arrive de faire une incursion dans ce monde particulier et d’y avoir une bonne surprise. Kirsten en fait partie.

Bienvenue à Berifos le Dom ! Un village où il n’y a pas d’enfants, où certains possèdent des dons particuliers et… chuuuuut !!! Je vous laisse découvrir le genre d’endroit où Jonathan et Frédéric, partis à l’aventure, décident de faire étape.

L’histoire respecte les codes du genre tout en faisant preuve d’inventivité.  L’intrigue est mystérieuse et très prenante. L’ambiance lourde et glauque est très bien rendue. Peu à peu, la tension monte et le suspense devient omniprésent. On est là dans un vrai thriller, violent, parfois malsain et pervers, mais où on ne s’ennuie jamais. La fin est à la hauteur de nos attentes.

L’écriture est hyper-réaliste mais oscille entre scènes crues et trash et moments presque poétiques. L’humour (noir bien sûr) n’est pas absent non plus. L’ensemble est bien écrit et la plume incisive, précise et fluide. J’ai relevé quelques coquilles et quelques mots employés à mauvais escient mais rien qui nuise véritablement à la lecture qui reste très agréable.

Ce roman fait pour moi preuve de qualités certaines, du point de vue de l’histoire comme du style, et je suis à un chouia du coup de cœur mais sans vraiment pouvoir en expliquer la raison. C’est en tout cas une très belle découverte que je conseille à ceux qui ne sont pas réfractaires au genre et ne craignent pas les scènes gore.

Ce roman a déjà été chroniqué par Stéphanie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :