Après deux années de prépa, Adèle, élève sérieuse et réservée, quitte le cocon familial pour intégrer une école supérieure en province. La cohabitation avec les autres étudiants n’est pas toujours facile et l’ambiance festive qui règne sur le campus perturbe ses habitudes. Une personne intrigue immédiatement la jeune Parisienne : Chloé. Son style décalé et son caractère bien trempé soulèvent quelques interrogations. En voulant percer les mystères qui entourent cette fille aux cheveux roses, Adèle s’apprête à vivre l’année la plus marquante de son existence.

Ce livre fait partie des finalistes pour le Prix des Auteurs Inconnus, catégorie Young Adult.

Lors des présélections, ce livre m’avait laissé dubitative : la couverture est jolie, même si elle me parle peu, et le résumé semble intéressant. J’espérais cependant que ce ne serait pas aussi prévisible que ça en a l’air.

Chronique

La première partie du livre a été pour moi assez difficile à lire, non pas à cause de la plume de l’autrice, qui est plutôt fluide, mais à cause de l’histoire et des personnages. Enfin, surtout d’Adèle. Je pense que c’était le but d’Amélie B. de forcer les traits pour souligner l’évolution du personnage central, mais c’était trop pour moi. Adèle qui est donc le personnage principal, est une princesse bourgeoise parisienne. Elle ne vit que pour ses études, ne pense qu’à intégrer la meilleure école pour avoir de bonnes références sur un CV. Pour la première fois, elle va se retrouver loin de ses parents, vu qu’elle va en internat à Nantes. Alors qu’elle s’attendait à des camarades studieux, elle se retrouve entre bizutages et fêtes étudiantes. Le moins que l’on puisse dire est qu’elle a quelques difficultés d’adaptation.

Dans la seconde partie, Adèle devient moins caricaturale et plus humaine, c’est beaucoup plus agréable à lire.

En ce qui concerne l’histoire, je dois admettre que je n’ai pas été aussi emballée que je l’aurais souhaité. En lisant le résumé, on s’attend à une histoire d’amour entre Adèle et cette fille aux cheveux roses, Chloé, ou au moins à une histoire d’amitié assez forte. Les deux jeunes s’opposent et le rapprochement des deux est intéressant, avec le « je t’aime moi non plus ». Toutefois, je trouve qu’Adèle prend trop de place dans l’histoire, Chloé aurait mérité plus de présence. C’est vraiment dommage de créer un personnage si complexe et intense et de ne pas utiliser pleinement son potentiel.

Le voyage au Burkina Faso est un des points forts du récit. Je n’en dirais pas plus pour ne pas « spoiler » mais Adèle cesse d’être « pupuce » pour enfin trouver la personne qu’elle aimerait être.

Et la fin… quelle fin… pour un livre qui ne m’a pas emballé, les dernières pages ont réussi à me faire pleurer !

En conclusion

Même si on est loin du coup de coeur, j’ai quand même passé un agréable moment de lecture, une fois passé la première partie.

Pour vous procurer le livre :

Titre : La fille aux cheveux roses
Autrice : Amélie B.
Genre : Young Adult/ Amitiés
Éditeur : Autoédition
Nombre de pages : 259

Pour l’acheter sur Amazon, c’est par ici 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :