Résumé

Naëli et Joan se sont lancés dans un défi qui relève de la folie pour leur jeune âge : participer à la Coupe des Sept Principautés, la plus longue et la plus dangereuse jamais inventée. Au cours de leur périple, ils doivent traverser chacune des îles de l’archipel, et conserver un bon classement pour rester en lice. Tout en faisant face à des concurrents peu scrupuleux.
Mais ils possèdent un atout caché : le don d’hydromancie de Naëli. Sa maîtrise de l’ancienne magie de l’Eau représente un avantage stratégique certain.
Un avantage qui ne lui servira pas que dans le cadre de la compétition. Car un sombre complot se trame dans les coulisses de la Coupe cette année. Des concurrents disparaissent sans laisser de traces, d’autres sont victimes de sinistres attentats.
À mesure que la course progresse, le mystère s’épaissit. Et la simple épreuve sportive se transforme en une investigation inquiétante recelant de lourds secrets.

 

J’ai eu l’occasion de lire les dix premières pages de ce livre lors des présélections du Prix des Auteurs Inconnus, dans la catégorie Imaginaire lors de la session 2018. J’avais aimé l’intrigue qu’on devinait et les personnages que l’auteur nous présentais, alors ce livre est resté dans ma liste à lire. Lors du dernier Salon Fantastique à Paris, j’ai eu l’occasion de rencontrer Aidan Fox et, enfin, de prendre ce premier tome.

Je m’attendais à lire un bon livre, j’en ai découvert un excellent ! De l’aventure, de l’action, du suspense, de la magie… le tout savamment dosé dans un équilibre harmonieux dans un roman de Fantasy, avec une petite touche de Steampunk.

L’univers créé est complexe et riche : géographie, politique, peuples, histoire… Aidan Fox n’a rien laissé au hasard.

Les descriptions sont un vrai régal. Le lecteur s’immerge totalement dans le livre. On se croirait avec Naëli et Joan dans la course sur les îles. C’en est impressionnant !

Les personnages ne sont évidemment pas en reste. Ils sont très bien construits, avec leurs forces et leurs faiblesses. J’ai beaucoup aimé les découvrir au long du récit, et pas dès le début du roman. On ne peut s’empêcher de s’attacher à l’équipe des Éclaireurs, de vibrer avec eux tout aux longs de leur aventure.

Parlons-en, d’ailleurs, de l’Aventure ! Autour de l’événement principal qu’est la Coupe des Sept Principautés se greffent d’autres intrigues qui se développent peu à peu, subtilement, à la manière d’un thriller. Rien n’est acquis, le lecteur est tenu en haleine et ne peut jamais se reposer bien longtemps sur ses certitudes. Un gros plus !

Ajoutez à tout ceci la plume de l’auteur, fluide, agréable et intelligente, vous ne pourrez que passer un bon moment de lecture ! Aidan Fox fait définitivement partie des auteurs à suivre ! Pour ma part, je lirai bien évidemment le reste de la trilogie (que j’ai acheté en numérique, à défaut de le revoir en salon en mai), mais également le reste de ses romans.

En bref : 

Titre : La fille de l’eau Tome 1
Auteur : Aidan Fox
Auto-édition
270 pages.

Pour vous procurer le tome 1, c’est par ici. 

Et pour l’intégrale, par là.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :