Quand l’amour terrasse Ava et Léo sur les bancs du lycée, et qu’un an plus tard, à l’approche de la naissance de jumeaux, ils convolent en justes noces contre l’avis de tous, on comprend que le bonheur peut être soudain. Les histoires toutes simples ne sont pas les moins belles. On s’aime, on se marie, les rires des enfants viennent peupler notre petit monde. Le bonheur n’est pas aussi exigeant qu’on le dit. Puis, avec les années, on pense que rien ne peut troubler notre quiétude, notre douceur de vivre.
Mais, c’est sans compter sur le destin. Lui peut se jouer de nous… brouiller les cartes, changer les règles. Vous pensez que rien ne peut vous arriver ? Et si vous vous trompiez ?

Prix des plumes francophones

Pour ceux qui suivent un peu l’actu littéraire, la remise de Prix des Plumes francophones, lancé par Amazon Kindle Direct Publishing s’est déroulé ce mardi. (9/10/18) J’ai eu la chance d’y être invitée pour parler du livre du lauréat, qui n’est autre que Wendall Utroi, pour son dernier livre « La tête du lapin bleu. » J’avais déjà lu, aimé et chroniqué quelques-uns de ces livres : Le dompteur de pluie ; Un genou à terre ; L’enjeu ; c’est donc avec plaisir (mais aussi avec appréhension, vous savez que je ne suis pas à l’aise en public) que j’ai accepté de me prêter à cet exercice, et je remercie Ainara Ipas, responsable France de KDP de m’y avoir invitée.

Si vous avez loupé l’info, vous pouvez vous rattraper en visionnant la vidéo du direct :

Pas super à l’aise à l’oral, encore moins devant un parterre de gens que je ne connais pas, voici, en substance, ce que j’étais censée raconter là bas. Mais n’ayant évidemment pas pris mes notes, ça n’a pas été très exactement ce que j’ai dit. La chronique écrite est bien mieux, je l’espère. 😉

Chronique :

La tête du lapin bleu. Déjà, le titre sonne comme une tragédie. Et pourtant, Ava, mère de deux enfants et mariée à l’homme qu’elle aime depuis toujours, a tout pour être heureuse. Et elle l’est. Jusqu’à ce que tout bascule. La vie tient à un fil, dit-on. Celle de la famille d’Ava tient à un câble. Un câble qui retient des troncs attachés à la remorque du camion qui croise leur véhicule sur une route de campagne. Le câble lâche. Les troncs tombent sur la route. Le mari de la jeune femme essaie de les éviter et donne un coup de volant, la voiture sombre au fond d’un lac.

Quand elle arrive finalement à remonter à la surface, Ava voit sa vie partir en lambeaux. Comme des dominos, ses certitudes s’effondrent une à une, la plongeant toujours un peu plus en apnée vers l’Enfer. Et quand Wendall Utroi conte une descente aux enfers, il vous emmène dans la tête de son personnage, faisant presque de son roman un huis clos tant le lecteur a l’impression d’être enfermé dans la tête d’Ava. Impossible, dès lors, de ne pas s’identifier au personnage. Aidée par un point de vue narratif interne, un ton très juste et un verbe travaillé, l’intrigue s’immisce en chacun de nous et fait résonner nos propres craintes et nos propres douleurs.

Avec sensibilité, pudeur, et authenticité, Wendall raconte le désespoir, la trahison, le soudain et la folie furieuse. Mais aussi, et surtout, la résilience et l’amour. Le récit est poignant, l’histoire est à la fois sombre et lumineuse. Elle aborde sans en avoir l’air des sujets de société souvent tabous, dérangeants, pour montrer, sans juger, que la vie est fragile et qu’il faut savoir profiter de chaque instant. Parce que même si elle est difficile, elle est belle. Tant qu’on s’accroche à la tête du lapin bleu.

Infos pratiques :

Date de sortie : 1 Mai 2018

Auto-édition

Prix du format numérique : 3.99€ sur Amazon dispo avec Prime Reading

Prix du format papier (499 pages) : 15€ sur Amazon

Site de l’auteur : https://www.wendallutroi.fr/

Une réponse

  1. Wendall Utroi

    Merci Virginie, moi je trouve que tu t’es très bien débrouillée et que tu étais largement à la hauteur, même sans tes notes ! Encore merci d’être venu parler de mon roman et pour ta chronique. 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :