La police quittée, Maxime exerce à présent comme enquêteur privé. Il peut enfin profiter pleinement des êtres qui lui sont chers, mais pas seulement. La principale raison qu’il lui faudra encore admettre, c’est qu’il l’a fait pour enfin épouser la sombre vocation qui est sienne, celle d’éradiquer le mal, où qu’il soit, et même si celui-ci adopte parfois une bien étrange apparence…

L’auteur a été gagnant du grand prix VSD du polar 2016 avec « Démons », le premier opus, aussi coup de cœur de Franck Thilliez et réédité tout récemment chez Pocket. Le deuxième roman « Flambeau » est paru en 2018. Voici enfin le troisième titre, aux Editions Nouveaux Auteurs, qui clôt la trilogie en apothéose.

Maxime n’est plus flic, mais enquêteur privé. Ce changement de vie lui permet d’assouvir plus facilement sa soif de justice, au-delà des frontières établies par la loi. Alors qu’il est confronté à un monstrueux psychopathe, son âme torturée va-t-elle pouvoir éviter de succomber à ses propres démons ?

Marc Laine repousse encore les limites dans cet ultime opus en nous livrant une histoire terriblement glauque et violente. Les accros au gore vont sans nul doute en adorer la noirceur et les détails crus.

Un roman passionnant et très addictif, qui nous mène au seuil de la la folie de Maxime. L’action est toujours présente, l’histoire se déroule dans plusieurs pays et se vit à cent à l’heure. Aventures, meurtres cruels, plume nerveuse, telle est la recette de l’auteur qui continue à faire ses preuves. Et croyez-moi, ce n’est pas fini, il en a d’autres en réserve !

« La variation du mal » est sorti depuis hier en librairie mais aussi sur Amazon en version numérique et en broché. De quoi plaire à tous les passionnés de thrillers et satisfaire les nombreux fans de l’auteur. Une sortie à ne pas manquer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :