Au cœur du monde suspendu de Noun, la civilisation du Kemset prospère depuis des millénaires. En tant que prince du royaume, Anko porte sur ses épaules le poids d’une dizaine de glorieuses dynasties. Son chemin est déjà tout tracé : il succédera à son père à la tête du pays. Sauf qu’il n’en a aucune envie. Lui rêve de musique et d’exploration. Il est fasciné par la guilde des chasseurs de trésors, des individus mystérieux dont nul ne sait s’ils sont explorateurs, archéologues ou pilleurs de tombes. Avec son ami Théos, il décide de fuir la capitale du Kemset pour les rejoindre et chercher son propre trésor : il a découvert une carte remarquablement incomplète dans les archives du palais royal…Mais la chasse a un prix. Le sentier de la connaissance sur lequel le mène sa quête est dangereux. Est-il prêt à découvrir des vérités qu’il aurait préféré ignorer ?

Tout d’abord, je remercie SimPlement.Pro et Aidan Fox pour l’envoi de ce Service de Presse.

Je suis Aidan Fox sur les réseaux sociaux depuis un bon moment maintenant. Je l’ai découvert avec les 10 premières pages de La Fille de l’Eau lors du Prix des Auteurs Inconnus. Je vous en ai déjà parlé ici, mais j’avais été littéralement scotchée par la qualité du texte et le plaisir que j’ai pris. Donc forcément, quand j’ai vu qu’il sortait un nouveau livre,  j’ai voulu le lire au plus vite !

Ce que j’aime le plus dans les textes d’Aidan, ce sont ses univers. Parce que ce n’est pas juste la partie dont nous avons besoin, mais bel et bien un univers complet, avec sa géographie, sa géopolitique, son histoire aussi. Nous avons donc affaire à un monde riche, complexe, cohérent et très bien pensé. Je me suis surprise à regretter qu’il n’y ait pas de livre sur l’histoire du monde de Noun !

Les personnages sont hyper attachants, dès les premières pages, il est difficile de lâcher l’ouvrage : on veut à tout prix suivre Anko, Théos, Shay et Liam. (D’ailleurs, merci de m’avoir fait manquer mon arrêt de bus deux fois, Aidan !). Le personnage principal, Anko, est clairement mon préféré. Prisonnier d’une cage dorée, on lui interdit d’être lui-même, de vivre de la façon dont il a envie uniquement parce qu’il est le fils du Roi-Prêtre, et que, de fait, il devra lui succéder, qu’il le veuille ou non. Ses seuls plaisirs sont la musique et la pratique de l’aéromancie.
Après avoir échoué à un examen important et s’être fait renié par son père, il décide de prendre la plus grande décision de sa vie : fuire pour vivre sa propre vie. Avec Théos, ils se retrouvent bien vite perdus au milieu du désert. Par chance, ils sont trouvés par Liam, qui les emmène au sein de la Guilde des Chasseurs de Trésors !

On voit une nette évolution pour Anko. Jeune adolescent, encore gamin et peu conscient de tout ce qui l’entoure, il se découvre peu à peu et grandit au fur et à mesure qu’il parcourt son trajet, qu’il découvre de nouvelles choses. C’est une évolution en douceur, marquée par ses expériences.

L’intrigue elle-même est palpitante. Comme je l’ai déjà mentionné plus haut, j’ai manqué mon arrêt de bus deux fois en lisant Le Chant des Sables. Le rythme est savamment dosé, quelques moments de répit, mais en général, ça n’arrête pas. Les enjeux sont bien plus profonds que ce à quoi nous nous attendons, et l’intrigue se dévoile au fur et à mesure, c’est très addictif !

Tout ces éléments sont combinés avec la plume talentueuse d’Aidan Fox, qui ajoute encore à la qualité de ses textes.

Bref, vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de coeur pour moi, et ça confirme la place d’Aidan Fox parmi mes auteurs préférés. N’hésitez pas, foncez !

J’aimerai ajouter une mention particulière à la magnifique couverture de Yliade Illustrations. Cette couverture est à la fois douce et puissante, sobre et riche. Une merveille d’équilibre, qui convient parfaitement à ce livre époustouflant.

J’ai ajouté le format papier (ainsi que les tomes 2 et 3 de La Fille de l’Eau ) sur ma liste au Père Noël. J’espère que j’aurai été assez sage 😀

Auteur : Aidan Fox
Autoédition
Sortie : 30 octobre 2020
Pour vous le procurer, c’est par ici ! 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :