Le petit chaperon rouge de Sonia Alain | Beltane (lit en) Secret

Une vieille Tsigane en communication avec des esprits, condamnée à une fin tragique pour avoir découvert la vérité au sujet de sa fille. Une enfant retrouvée dans les bois, devenue plus tard une séductrice avide de vengeance. Un groupe d’hommes aux moeurs vicieuses, semant l’horreur sur leur passage. Un sergent de police acharné, tentant d’endiguer une série de meurtres barbares à caractère sexuel. Un loup rôdant dans la nuit, à la recherche d’une proie délectable.

Mon Avis:

Un nouveau roman de Sonia Alain. Quelle joie pour moi ! L’histoire revisitée du Petit Chaperon Rouge, dans un style « interdit. » Je ne suis pas adepte de ce genre de lecture, je n’aime pas la violence « crue » dans les romans. Pourtant Sonia a réussi une très belle histoire sur le thème de la violence.

Une jeune femme, Angélika, sera portée par sa soif de vengeance pour éradiquer des prédateurs sexuels qui sont à l’origine de la mort de sa mère et de sa grand-mère. Avec malice et intelligence, elle arrivera au bout de son dessein. Des meurtres parfaitement réalisés reprenant les thèmes du vrai petit chaperon rouge. Une histoire prenante, très bien menée avec un bon rythme. On ne s’ennuie pas une seule seconde.

Sonia y distille une dose de surnaturel qui donne une aura de mystère dans cette histoire. Une nouvelle fois, elle prouve qu’elle sait manier à la perfection l’écriture en mêlant histoire policière, surnaturel, horreur et de l’érotique « dur ». L’auteure arrive à donner un ton juste, une histoire qui malgré l’horreur de certaines scènes qui sont dans le thème « interdit » est une excellente revisite de ce conte d’enfants !

« Dans ce roman, j’explore les tabous sexuels, la manipulation. La séductrice (chaperon) se sert de sa sexualité pour parvenir à ses fins », de décrire Sonia Alain.

Lire la suite sur VIVA média : Sonia Alain revisite Le Petit Chaperon rouge http://www.viva-media.ca/?p=43519

« Tant de cruauté sillonne ce monde… Un jour ou l’autre, il te faudra t’endurcir, si tu ne souhaites pas être dévorée par les loups féroces qui rôdent dans la nuit. »

Je tiens à remercier Les Éditions ADA ainsi que Sonia Alain pour ce service presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :