Je ne me souviens de rien. J’ai tout oublié ou presque. Mon existence s’est arrêtée brutalement et la mort ne me veut pas. Je ne peux pas revenir. Je ne veux pas mourir. Pas pour l’instant. Pas avant que je ne comprenne ce que je suis. Ce que j’ai fait. Ce que mes proches ont comploté, dit ou pensé. Pas avant d’avoir saisi le sens de ma vie. Je voudrais découvrir ce qui s’est passé, savoir comment j’en suis arrivé là, avant que l’on vienne me débrancher. J’erre dans une expérience parallèle qui m’échappe. Je suis Thomas. Thomas Garnier… et la seule question qui me hante est : Vais-je pouvoir encaisser la vérité ?

C’est le septième livre de Matthieu Biasotto que je lis (parce que je vivrais très mal le fait de n’en avoir plus d’avance !) et de tous, je crois que « Le supplément d’âme » est mon préféré. Bon je sais, je dis ça à chaque fois ! Mais là … comment dire … J’ai été particulièrement touchée, émue, retournée. Cette histoire émet comme une résonance en moi et fait preuve d’une puissance émotionnelle indescriptible.

Le sujet bien sûr, difficile, poignant. Thomas, marié à Olga et papa d’un petit Maël a un grave accident de la route. Le début est particulièrement dur, criant de vérité. On a l’impression d’y être, d’en être témoin, voire victime tellement la scène est

saisissante de réalisme.

Plongé dans le coma, il n’est plus tout à fait là, mais encore présent quand même. Il est « sommé » par « Celui qui sait » de revenir sur sa vie et de se confronter à ses erreurs, ses défauts, son arrogance, sa dureté et son intransigeance. A l’aide de flash-backs et d’arrêts sur images, il se livre à un « état des lieux existentiel » (sic) et passe par différents sentiments : l’étonnement, la colère, les regrets, les remords, la culpabilité. On ne se voit jamais de la même manière avec des yeux extérieurs et lors de situations extrêmes…

Et qui est cette « cible » qu’il doit suivre ? Ou plutôt pourquoi et en quoi est-ce une cible ? Sa prise de conscience sera-t-elle suffisante pour espérer une deuxième chance ?

Entre l’hyper-réalisme très cru des descriptions, l’éprouvant ballet des émotions et la poésie de cette plume inimitable, l’auteur nous livre un beau roman très abouti sur le sens de la vie, de l’amour, des priorités tout cela sur un rythme intense grâce à des chapitres courts alternant scènes du présent et souvenirs du passé.

Je suis juste bluffée.

Acheter sur Amazon

Site de l’auteur : http://matthieubiasotto.com/

A propos de l'auteur

Tombée toute petite dans la lecture, je possède près de 3000 livres et ne cesse d'enrichir ma collection. Il y a quelques années j'ai découvert le monde de l'auto-édition et j'ai maintenant la grande chance de travailler avec des auteurs indépendants de talent qui m'ont confié leurs manuscrits et m'ont accordé leur confiance. Cela me permet de me réaliser dans deux domaines qui me passionnent : la lecture et l'écriture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :