Quand la curiosité est vraiment un vilain défaut…

Paris, Lyon, Alicante. Une série de crimes méthodiques, au modus operandi similaire. Un suspect bien sous tous rapports, au passé lourd d’une blessure jamais refermée. Louise, derrière la fenêtre de son appartement de Montmartre ou la vitrine de la librairie où elle travaille, s’éprend d’un inconnu au charme fou. Bientôt, des coïncidences troublantes et des mensonges l’incitent à voir en lui le coupable des meurtres mentionnés dans la presse.

Louise regrettera-t-elle d’avoir espionné son voisin d’en face ?

Pour son 5ème roman, Sébastien Théveny nous offre un thriller psychologique mâtiné de policier qui donne tout de suite le ton en démarrant sur les chapeaux de roues avec une scène de poursuite sur les toits parisiens.

L’intrigue est construite comme les puzzles qu’affectionne l’auteur et nous avançons pas à pas, en emboîtant les pièces une à une, pour reconstituer une histoire complexe mettant en scènes des personnages divers et se déroulant dans plusieurs pays et même à différentes époques.

Le thriller et l’enquête policière ne prennent pas toute la place et le roman fait aussi la part belle à une histoire d’amour mais aussi à une histoire de vie, thème récurrent chez Sébastien, qui nous livre des émotions tout en finesse et en délicatesse.

L’auteur nous tient en haleine grâce à des chapitres courts et un suspense omniprésent. Peu à peu, l’écheveau se déroule et les pièces se mettent en place pour notre plus grand plaisir, mais aussi à notre immense surprise. Je vous défie en effet de trouver toutes les ficelles de l’intrigue. L’une d’elles est purement et simplement une trouvaille de génie, impossible à deviner, et qui ne manquera pas de vous laisser, comme moi, sur le fondement (pour rester polie).

Ne passez pas à côté de ce thriller psychologique palpitant qui saura vous emporter dans une histoire passionnante et bien écrite avec, à la clef, une surprise de taille !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :