Prix Masterton 2010

Un thriller gothique époustouflant ! Quand l’horreur sonne à votre porte et que les démons deviennent réalité. . .

Etes-vous prêts à ouvrir le livre de vos nuits blanches ?

QUAND L’HORREUR SONNE À VOTRE PORTE ET QUE LES DÉMONS DEVIENNENT RÉALITÉ… ÊTES-VOUS PRÊT À OUVRIR LE LIVRE DE VOS NUITS BLANCHES ?

Lorque sa collègue Aurore l’appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d’une folie hallucinatoire vient de tuer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d’un hôpital et tue Kristel, la compagne de David.
Mais qui est à l’origine de cette épidémie meurtrière ? Est-ce un homme ou un démon ?
Le journaliste, qui n’a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l’enfant des cimetières, jusqu’aux confins de l’inimaginable…

Thriller gothique époustouflant, L’Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le lecteur hypnotisé par l’horreur. Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher !

MON AVIS:

Vous avez sûrement entendu parler de la légende urbaine de la dame blanche, mais ici Sire Cédric nous emmène dans une variante ! Le synopsis est vraiment parfait !

De nombreux meurtres commencent dangereusement à s’accumuler. Un policier hors normes à l’esprit ouvert va tenter de percer le mystère. Un roman puissant à couper le souffle. Sire Cédric arrive admirablement à mêler surnaturel et réalité. Un talent qui lui a permis de décrocher le Prix Masterton ! Je n’ai pas pu lâcher le livre sans avoir le mot de la fin. J’ai adoré !!!

Un bon policier avec du fantastique, une bonne dose d’horreur ! Vraiment excellent ! Une très bonne intrigue !

Pour le commander:ICI

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :