Épée-Vive est un combatteur à la retraite. Depuis qu’il a déposé les armes, il erre dans les rues de la capitale, fauché et anonyme. Quand son ami lui propose d’entraîner deux jeunes disciples, il saute sur l’occasion pour retrouver sa gloire d’antan. Il parcourt alors les routes du Royaume avec ses élèves pour les confronter à la réalité du Combat. Mais le passé finit toujours par refaire surface…
Loin, à l’est, une tempête se prépare. Un chef de guerre lève une armée de rebelles et conquiert nation après nation. Ses hommes l’appellent le Berger. Il est leur maître, leur général… leur Dieu. Assoiffé de pouvoir et de vengeance, il tourne son regard vers le Royaume…
Confronté aux horreurs de la guerre, Épée-Vive réussira-t-il à protéger ses disciples de la destruction, du chaos et surtout, de lui-même ?

L’auteur

Mathieu Nicod est un auteur auto-édité français, vivant dans le Nord. A 26 ans, il a auto-édité son premier roman, et travaille dans la communication numérique.

 

L’histoire

Épée-Vive fut un combatteur hors norme. Adulé par les spectateurs, craint par ses ennemis, il est désormais seul, à la retraite et sans-le-sou. Quand Muraille-Éternelle lui propose d’entraîner le prochain adversaire de son propre poulain, il accepte. Sans trop d’optimisme, Epée-Vive se prend finalement au jeu, et se lie d’amitié avec Djael, son disciple.

Mais les temps sont durs, et Muraille-Eternelle s’est endetté au-delà du raisonnable pour faire survivre l’Arène. Epée-Vive le convainc, et emmène Djael et Ralal faire le tour des Arènes du Royaume, faisant d’une pierre deux coups. Djael et Ralal s’entraîneront au Combat, afin de faire du Combat final une réussite telle que l’Arène croulera sous l’or.

De l’autre côté du Royaume, le Berger conquiert cité après cité. Orateur exceptionnel, il convainc des milliers d’hommes de servir sous ses ordres, tuant ceux qui ne tombent pas sous le charme. Petit à petit, son armée gonfle et se met en marche vers le Royaume.

 

Mon avis

« L’Esprit du Combat » s’inscrit dans la trame traditionnelle de l’heroic fantasy. En effet, le héros apparaît comme un sauveur. L’histoire nous conte les épreuves qu’il traversera pour cela. Matthieu Nicod choisit ici de nous faire suivre deux intrigues parallèles, qui finiront par s’entrecroiser.

Les deux personnages principaux ont un caractère assez similaire. Tous les deux ont un passé trouble, que l’on découvrira au cours du dévoilement de l’histoire. Ils tentent tous les deux de s’en affranchir, mais tout n’est pas si simple. Et cela est mis en scène de belle façon par l’auteur, de sorte que le lecteur reste tenu en haleine jusqu’à la fin du livre. En effet, s’il est communément admis que le héros sera le sauveur, reste à savoir lequel de nos deux hommes sera le bon. Parce qu’il n’y a pas ce côté manichéen qu’on peut trouver parfois dans certains ouvrages du genre. Ici, tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Au contraire, c’est l’ambivalence de nos deux guerriers qui va donner de la profondeur et du suspens à l’intrigue.

Leurs aventures, leurs relations avec les différents protagonistes de l’histoire sont assez passionnantes. Mais dès le début, les explications sur l’Esprit du Combat, ou les différentes scènes de combat dans l’Arène sont parfois laborieuses à lire, un peu poussives. Pour autant, au fil du livre, elles deviennent plus légères. Sans doute parce qu’elles deviennent petit à petit partie intégrante du contexte, parfois même accessoires, alors qu’au départ, elles le construisent.

Ainsi, ce roman d’heroic fantasy est très divertissant. La morale de « l’Esprit du Combat », sa philosophie, mais surtout le côté sage d’Épée-Vive, lui donne parfois un air grave, qui plaira aux lecteurs qui aiment les messages.

Infos pratiques


Date de sortie : Octobre 2016

Autoédition

Prix du format numérique : 2.99€ sur Amazon

Site de l’auteur : https://mathieunicod.wordpress.com/

 

Cet article m’a été envoyé par la maison d’édition ou l’auteur pour revue. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page A Propos, du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :