David Eliot vient d’être renvoyé du collège et cette fois ses parents ont décidé de sévir ! Il se retrouve dans une école bien étrange, sur la sinistre île du crâne, au large de l’Angleterre. Très vite, il soupçonne le pire. Mais il est encore loin de la vérité…

Mon avis sur ce livre:

 

Voici un autre livre que j’ai eu à lire quand j’étais au collège.

C’est un ouvrage assez mystérieux et intriguant à mes yeux.

Il relate l’histoire d’un jeune homme qui se retrouve envoyé dans une école située sur une île au large de l’Angleterre. Une école particulièrement sinistre qui semble avoir quelque chose qui touche au fantastique en elle. Je pourrai essayer de faire une comparaison avec Harry Potter mais… je ne connais que vraiment très peu Harry Potter (je sais que c’est un sacrilège doublé d’une hérésie culturelle et j’espère pouvoir un jour y remédier) et je ne peux donc pas vraiment faire une telle comparaison.

Toujours est-il que c’est un livre qui m’a bien embarqué, ce qui est un grand compliment pour un livre que j’ai lu au collège étant donné que je n’étais alors pas un grand lecteur (à vrai dire, je lisais, mais surtout des magazines, des bandes-dessinées, des encyclopédies et des livres de vulgarisation illustrés).

Il y a néanmoins des personnages qui me donnent vraiment l’impression de manquer de crédibilité, maintenant que j’ai grandi et beaucoup développé mon esprit critique. C’est à croire que lorsqu’une personne est menacée de se faire tuer par un couteau dans ce livre, tous les personnages adoptent une attitude… disons contre-intuitive. Comme le père du protagoniste qui est a une attitude à peine croyable (il manque de tuer sa femme et son fils et fait comme si de rien n’était). Plus étrange encore, la mère du protagoniste fait elle aussi comme si de rien n’était et n’appel pas la police (ou même une ambulance ce qui serait logique au regard de ce qui lui est arrivé) pour une raison qui m’échappe. Le directeur de l’école manque aussi un peu de crédibilité dans sa dernière scène mais à sa décharge ses motivations ne sont pas assez explicitées. En temps ordinaires, je critiquerai cela, mais j’entretien l’hypothèse que les motivations sont explicitées dans la suite et que l’auteur voulait attendre cette dernière pour les révéler. Je n’ai pas encore lu la suite susmentionnée intitulée Maudit Graal, mais le fait d’avoir écrit cette chronique me donne très envie de la lire. Il faut dire que la fin est très mystérieuse.

Le trio formé par le protagoniste et ses deux compagnons est très attachant. Je me faisais beaucoup de soucis pour eux. D’ailleurs, je pense que l’une des raisons pour lesquelles j’ai aimé ce livre est un élément dont je parle très souvent : le fait que je m’identifie facilement au protagoniste et à ses compagnons en raison de leur âge et de leur attitude. Je ne sais plus si le livre donne l’âge du protagoniste et de ses deux compagnons, mais il est certain qu’ils sont mineures (ou peut-être de jeunes adultes dépendant financièrement de leurs parents pour leurs études). Toujours est-il que je me suis toujours dit, « ce que le héros et ses compagnons font est exactement ce que je ferai si j’étais à leur place ou avec eux ».

La fin est également intéressante, même si elle est incomplète (probablement afin d’amener la suite). J’ai déjà vu des personnages décider d’emprunter un chemin qu’ils ne voulaient pas du tout emprunter dans de nombreuses fictions, mais ce cas-ci se démarque par son originalité.

Dans l’ensemble, je trouve que ce livre est merveilleusement bien écrit.

 

Si vous souhaitez vous renseigner concernant s’il est disponible dans les librairies proches de chez vous, vous pouvez aller sur ce site.

https://www.librairiesindependantes.com/

 

Si vous préférez passer commande via internet, vous pouvez utiliser ce lien.

https://livre.fnac.com/a7578698/David-Eliot-Tome-1-L-ile-du-crane-Anthony-Horowitz

 

Dans tous les cas, je vous souhaite de bonnes lectures.

À bientôt pour d’autres découvertes.

A propos de l'auteur

Pour commencer, je suis d’ascendance noble. J’ai passé 2 ans et demi de ma petite enfance en Angleterre. Mes parents qui voulaient que je sois en mesure de parler la langue de Shakespeare prirent soin de m’enregistrer de nombreuses émissions et programmes qui passaient à la télévision anglaise. Parmi ces émissions et programmes, il y avait des documentaires. Ces derniers transformèrent ma vie à tout jamais, depuis je suis un petit curieux avec une insatiable soif de connaissances. Et là où il y a de la culture il y a des livres. Je n’ai cependant pas toujours été un grand lecteur, mais l’école et mes parents y ont remédié. Aujourd’hui, alors que j’étudie l’Histoire, je dois reconnaître que la lecture est une activité que j’aime beaucoup. Désormais je lis de tout, du français à l’anglais, des histoires vraies aux fictions. J’essaye même d’écrire mes propres livres, j’espère pouvoir un jour les achever, les éditer et pouvoir vous les présenter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :