Vous ne connaissez toujours pas L’Indé Panda ?

Rassurez-vous, ce second numéro vous donnera l’occasion de vous rattraper !

Dans la continuité de notre démarche à promouvoir les auteurs indépendants, et fort de l’enthousiasme suscité par notre premier numéro (paru le 1er octobre dernier), ce magazine a pour vocation de vous faire découvrir, gratuitement, des nouvelles sélectionnées avec soin par notre comité de lecture.

Nous vous invitons cette fois encore à entrer dans l’univers de ces nouvelles plumes, et à vous laisser surprendre par cette palette de genres.

Pour ceux qui connaissent déjà L’Indé Panda, nous espérons que ce second numéro vous plaira tout autant que le premier !

Au sommaire :

Je m’appelle Marion – Solenne Hernandez
L’Aurore du rock and roll – Selma Bodwinger
La belle retraite – Khalysta Farall
La sirène – Nathalie Bagadey
S.O.S. – Jeanne Sélène
Le petit chat est mort – Nicolas Chevolleau
Le seigneur du château – Patrice Dumas
Le Vagabond – Alan Spade
Les vacances de Madame Michard – Hélène Ourgant
À l’abri – Éric Abbel
Le Voyage – Cindy Costes

webzine de nouvelles

Mon avis sur les nouvelles

Je m’appelle Marion – Solenne Hernandez

Voir les Autres autrement. S’il avait fallu un slogan ou un second titre à cette nouvelle, il aurait pu être celui-là. Solenne Hernandez nous emmène dans une direction, puis dans une autre, diamétralement opposée. Il est difficile de parler de cette nouvelle sans en dévoiler l’intrigue. Alors je dirai juste qu’elle est belle. La plume de Solenne Hernandez est profonde, un peu rugueuse. Comme ces voix graves qui nous touchent au fond du coeur et nous donnent des frissons quand elles se mettent à chanter.

L’Aurore du rock and roll – Selma Bodwinger

Un énergique remake du conte de La Belle au Bois Dormant. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser aux illustrations des Princesses Disney qui ont fleuri sur le net il y a quelques temps :

L’écriture est drôle et on entre vraiment dans l’histoire alors que le format est ultra-court. Signe que la plume est assurée et fort crédible.

La belle retraite – Khalysta Farall

J’avais adoré la nouvelle sélectionnée pour le premier numéro de L’Indé Panda « Le Monolithe ». C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume de Khalysta Farall. Toujours dans la science-fiction, ce récit se déroule dans un univers dystopique. La grand-mère d’Alec s’oppose aux nouveaux préceptes de course à la rentabilité, et s’inquiète pour son petit-fils alors qu’une nouvelle loi est sur le point d’être votée. L’écriture est fluide, et le thème fait écho à certains préceptes en vigueur dans notre société actuelle. Un très bon moment de lecture, qu’on aimerait même voir développé en roman.

La sirène – Nathalie Bagadey

C’est également la deuxième nouvelle de Nathalie Bagadey publiée dans l’Indé Panda. La première m’avait également beaucoup plu. Cette fois encore, l’auteure fait preuve d’une jolie poésie mélancolique. Tout au long de la lecture, l’esprit est comme cajolé par la douceur de son style. Et même si petit à petit l’on comprends de ce qu’il s’agit réellement, l’interprétation est si belle que l’on ne peut qu’apprécier.

S.O.S. – Jeanne Sélène

Une immersion en centre de rééducation auprès d’une stagiaire en orthophonie.  Bien écrite, agréable à lire, cette nouvelle est tirée d’une anecdote réelle, mais romancée. Cela donne une résonance particulière à la chute, qui donne des frissons.

Le petit chat est mort – Nicolas Chevolleau

Beaucoup d’émotions dans cette nouvelle. Un homme qui se met à la place d’une femme trompée, et décrit aussi bien les émotions est rare. J’ai beaucoup aimé la retenue des mots, l’explosion sourde des sentiments. Cela me donne envie de découvrir les autres écrits de Nicolas Chevolleau.

Le seigneur du château – Patrice Dumas

Un auteur de plus qui apparaît une deuxième fois à l’affiche de l’Indé Panda. Il nous vient ici avec une nouvelle un peu différente, mais dont le style reste similaire. Néanmoins, je trouve « Le seigneur du château » vraiment très bien écrit, et là où les phrases longues et les nombreuses virgules avaient gênées ma lecture dans « Le Chef-d’Oeuvre de Maitre Osato »,  je trouve ici un style très fluide, avec des phrases à la sonorité musicale et poétique. La chute est pleine de tendresse, et ne peux que faire sourire.

Le Vagabond – Alan Spade

Une écriture très sensorielle pour une nouvelle d’aventures qui s’avère très agréable à lire. Je ne connaissais pas l’auteur, je n’en ai qu’envie de découvrir ses autres oeuvres. « Le Vagabond » nous emmène dans un voyage en train au coeur de la Mauritanie. La plume de l’auteur nous fait ressentir les actions, les odeurs, presque la météo; Toutes les sensations sont parfaitement décrites, et nous immergent complètement dans l’histoire, passionnante.

Les vacances de Madame Michard – Hélène Ourgant

Une nouvelle bien écrite, amusante. Un rebondissement qui accroît l’intérêt du lecteur, et le fait sourire. La chute m’a juste semblée trop positive par rapport au contenu de l’histoire. J’aurai trouvé plus cohérente une fin sombre, qui aurait donné de la profondeur à la nouvelle.

À l’abri – Éric Abbel

Une histoire glauque, sombre, qui fait écho à certaines choses de notre passé, de notre futur peut-être. Une chute à la hauteur du contenu. Cette nouvelle post-apocalyptique est très intéressante et, malgré le format très court, nous embarque totalement dans l’univers de l’auteur.

Le Voyage – Cindy Costes

Un voyage angoissant pour l’un des personnages. Vecteur de joie pour l’autre. A tout moment l’on s’attends à voir ce dernier rechuter dans la déprime, aussi surement que le premier s’enfonce dans l’angoisse au fur et à mesure du trajet. La chute est totalement inattendue, belle. Une nouvelle pleine d’émotion, de douleur, de bonheur.

 

Infos pratiques


Date de sortie : Janvier 2017

Prix du format numérique : GRATUIT sur Amazon

Site du webzine : https://lindepanda.wordpress.com/

 

6 Réponses

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :