On les croyait disparus à jamais,

chassés de nos contrées par la modernité.

Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains !

Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs

d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

 

Bonjour la tribu

Aujourd’hui, je vous parle du petit reporteur, de Flicman et de lutins.

La saga des Lutins Urbains (4 tomes) est destinée à un jeune public, à partir de 8 ans. Mais… même les plus âgés peuvent faire connaissance avec cet univers complètement déjanté de Renaud Marhic.

Les lutins n’existent que parce que nous y pensons, du moins les plus jeunes d’entre nous, ils usent de l’imagination collective pour sévir dans vos villes et nos campagnes.

L’auteur nous propose des personnages hauts en couleur, totalement déconnectés de la réalité. Je parle bien sûr de Flicman, mais pas que. Il vit dans son monde, il est d’ailleurs le seul à les voir, à pouvoir entrer dans le monde et l’université d’Onirie. Certaines scènes sont loufoques, mais c’est tellement dans l’histoire que cela nous paraît normal.

Le petit reporter, avec ses « psitt », interpelle les jeunes lecteurs pour des compléments d’informations parfois décalés.

Le style d’écriture est vraiment adapté au jeune public, laisse leur imagination s’évader à l’aide de quelques illustrations qui m’ont fait bien rire. De lire et voir ces dessins m’ont permis d’imaginer certaines scènes très drôles. Puis c’est aussi une façon de mettre un visage sur les personnages. Ça permet également de s’impliquer, de s’immerger dans les histoires avec simplicité.

Le premier tome des Lutins Urbains est « L’attaque de Pizz’Raptor » puis « Le Dossier Bug le Gnome ». En troisième vous avez « Les Lutins noirs ». Ce n’est pas s’en rappeler les bandes dessinées de Peyo avec les Schtroumpfs.
Mais le dernier tome avec « Le péril Groumf » reste mon préféré. Imaginez un être ressemblant à un yéti voleur de doudous :-O. Avec Flicman ils partent encore dans des aventures encore plus acadabrantesques que dans les autres épisodes.

Laissez vous emporter par votre imagination, mais pas trop… 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :