Ancien membre des forces spéciales américaines, Lynwood Miller coule une retraite paisible dans les Pyrénées. Un soir, non loin de sa bergerie, il sauve d’une brutale agression une jeune femme. Après avoir blessé et fait fuir les deux malfrats, il conduit la victime, Eli, à l’hôpital. Il apparaît vite que cette femme d’une beauté déroutante détient des pouvoirs hors du commun et suscite de nombreuses convoitises. Avec l’aide de Simon, un jeune hacker installé dans la même vallée, Lynwood se plonge dans cet univers de secrets et tente de sauver Eli d’une mort certaine. Cette mission lui tient d’autant plus à cœur qu’il s’est pris d’amour pour elle… Une course contre la montre s’engage, jusqu’à un dénouement étourdissant.

Je continue avec les livres achetés lors du salon de Fargues de l’année dernière et il était temps car le prochain est dans moins de 10 jours maintenant ! J’y avais fait la connaissance de cette auteure fort sympathique qu’est Sandrine Roy et dont le premier roman m’avait été conseillé par de nombreuses personnes. Et comme je n’ai absolument pas regretté mon achat, j’ai prévu de me procurer la suite à la prochaine édition.

Lynwood Miller est un mélange de plusieurs genres qui m’a en effet beaucoup plu, d’abord justement parce qu’il ne peut pas être vraiment étiqueté. En effet, j’aime beaucoup ce qu’on ne peut pas ranger dans des cases ! Car cela, à condition d’être bien mené, peut ménager de réelles belles surprises. Thriller policier, mais pas que… car il est aussi romance, ce livre mêle avec bonheur l’action et le fantastique, plus exactement le paranormal, et entretient parfaitement le suspense tout au long du récit.

J’ai adoré suivre les aventures du très séduisant et charismatique Lynwood et de la belle et mystérieuse Eli, personnages centraux de l’histoire qui tombent amoureux l’un de l’autre dès le début. L’idylle pourra paraître rapide à certains mais pour ma part j’ai toujours cru au coup de foudre et, s’il m’a occasionné de sérieux déboires, je l’ai même vécu au moins deux fois dans ma vie.

J’ai trouvé que le mélange des genres était savamment dosé, ainsi que les scènes d’action, les descriptions et les dialogues et je ne me suis pas ennuyée le moins du monde, Je dois dire que je me suis même franchement amusée à découvrir les péripéties de l’intrigue qui sont, de plus, saupoudrées d’une pincée d’humour. Tout cela pour un résultat captivant et très distrayant. Un très bon premier roman pour un très bon moment de détente.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :