Marie et Carole, deux amies d’enfance originaires de Lille, se trouvent séparées quand Carole part vivre avec son mari Fabrice dans un petit village retiré de l’arrière-pays niçois.

Elles décident alors de s’écrire, mais au cours de ces échanges, la Carole que Marie connaissait si bien semble peu à peu s’effacer…

Que lui arrive-t-il et quel secret cherche-t-elle à cacher derrière ces mots si minutieusement pesés ?

Chronique

Déjà la neuvième lecture pour la catégorie Réalisme ! Et quelle lecture !

Dès la couverture et le résumé, on comprend de suite le thème dont va parler le livre. C’est un thème qui ne me plaît pas forcément beaucoup, mais les 10 premières pages avaient attiré mon attention lors des présélections. L’originalité de l’écriture me plaisait, j’ai donc sauté le pas avec joie.

Nous découvrons avec Marie les problèmes auxquels son amie Carole refuse de faire face. Impuissants, nous suivons l’évolution et la dégradation de ce mariage, qui semble tant la faire souffrir.
J’ai vraiment été interpellé par cette histoire, qui prend aux tripes. On a peur, on s’inquiète, on doute… Je n’ai pas réussi à poser le livre avant la fin !

La plus grande originalité du livre, c’est le fait que ce soit un roman épistolaire moderne, qui mêle lettres, SMS ainsi que quelques apartés, très poétiques.

Il n’y a que peu de personnages importants, et tous sont très bien décrits. On en vient à vivre la relation de Carole et Marie avec elles, c’est vraiment une écriture efficace.

C’est pour découvrir des perles comme ça que j’ai voulu participer au Prix des Auteurs Inconnus.

 

Pour acheter ce livre :

Titre : Mal dans la peau
Auteur : Ghislaine BIZOT
Editions Calepin

Pour l’acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :