1936, au sud de la Louisiane. Qui est Mama Finger ? Une guérisseuse pour certains, une sorcière pour d’autres. Cette dame noire sans âge coule des jours paisibles dans une cabane au cœur du bayou. Quand les époux Larive, qui vivent non loin de là, travaillent, mama s’occupe de leur fils de 9 ans, lui fait découvrir un monde captivant. Mais, dans l’ombre des Noirs américains, le bruit des chaînes résonne encore. Est-il bon de parler aux esprits, là où règne la folie des Blancs, la ségrégation et les fantômes du Ku Klux Klan ? Une histoire puissante, tragique et envoûtante, qui vous mènera là où jamais vous n’auriez cru aller !

Ceux qui me connaissent savent que je suis une inconditionnelle de Wendall Utroi et de ses histoires qui prennent au cœur et aux tripes, qui mettent en scène des personnages confrontés au malheur, si forts et si faibles à la fois, tellement humains et formidablement dépeints qu’on a l’impression de les connaître intimement.

Là encore il s’agit d’un livre un peu inclassable, une histoire de vie, de mort et d’amour, un roman noir mâtiné de thriller, de policier et d’un zeste de paranormal. Là encore, comme dans les précédents, les sentiments sont exacerbés, le cœur fait des cabrioles, on rit, on pleure et on souffre tout au long des pages.

Le style est un mélange de simplicité, de rigueur et de rudesse quasi militaires, alliées à une douceur souvent poétique. d’une grande modernité bien qu’à la fois empreint d’une pointe de désuétude et même parfois d’un soupçon de préciosité, Tout cela en fait une plume riche, inimitable et très personnelle qui me touche particulièrement et qui sied tout à fait au genre des histoires qu’elle sert.

Un roman envoûtant né au cœur du bayou et de l’Amérique profonde mais qui trouve sa genèse dans les racines africaines des premiers Noirs américains et leur histoire tragique. Une sortie à ne pas manquer si vous voulez vibrer encore une fois au son des notes sincères de cet auteur empathique et talentueux.

Le numérique est déjà en ligne et le broché paraîtra prochainement.

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :