« Bien des espoirs reposent sur celle qui un jour a disparu… »

Retrouvée à l’âge de quelques mois, sans identité, Célia rêve de comprendre d’où elle vient et de retrouver sa famille. À 21 ans, lorsqu’enfin elle découvre deux indices sur ses parents, elle se rend en Gaspésie, en plein cœur des montagnes, pour en apprendre davantage. Elle s’y lie d’amitié avec Noah, qu’elle aimerait si facilement d’amour, si ce n’était de ce petit inconvénient…

La recherche de ses origines la mènera dans une aventure qui ne fait que commencer, à moins que certains secrets du passé ne fassent tout basculer en décidant de réclamer leur dû…

Célia n’aura d’autre choix que de s’armer de courage, croire en l’incroyable, et rien de moins que d’accepter l’inacceptable : la vérité!

Chronique

Tout d’abord, je remercie Yolaine Champagne pour m’avoir fait confiance pour la chronique de son livre. Je n’accepte pas souvent de service de presse, et j’en demande encore moins souvent, par ce que je souhaite être libre de mes lectures.  Mais quand j’ai lu la demande de chroniqueurs et que j’ai lu le résumé, j’ai fait une exception. Ce livre a vraiment tout pour me plaire, alors j’ai foncé !

Je dois dire que c’est une super découverte dans le monde de l’auto-édition, du jeune adulte et de l’Imaginaire !

L’histoire est bien construite et nous interpelle dès les premières pages.
Célia a été trouvée à l’âge de quelques mois dans des conditions particulières. A 21 ans, elle a enfin un début de piste sur son passé, et part donc en Gaspésie, magnifique région de l’Est du Québec.
En sympathisant avec le beau Noah, et avec la famille qui l’héberge dans leur ferme équestre, la jeune fille va vivre des aventures hors du commun.
Quel est le lien qui l’unit à Tylade, la belle et mystérieuse jument blanch du ranch ? Qui est l’homme qui semble l’espionner, et pourquoi fait-il cela ? Peu à peu, nous découvrirons avec Célia les mystères qui l’entourent.

Oneida a été une lecture très agréable et rapide. Outre l’histoire, j’ai particulièrement aimé le fait de s’appuyer sur les légendes et mythes des amérindiens, de faire ce que j’appellerais du « fantastique local ». Le tout s’intègre à merveille dans l’histoire et apporte un côté crédible au récit.

L’autre point fort du récit, ce sont les personnages. Ma préférence va à Edmond, qui me touche énormément, que ce soit par son passé ou de sa vision de voir les choses, ou encore de sa sensibilité. Le personnage de Noah m’intrigue aussi…mais me laisse un petit doute. Il faudra lire les tomes 2 et 3 ( ou c’est une trilogie) pour savoir si mes doutes étaient fondés ou non !

L’écriture de Yolaine Champagne est très efficace, le style est fluide et se lit bien. Toutefois, c’est une auteure québécoise, qui écrit un livre québécois. Vous y trouverez quelques expressions différentes de chez nous, mais ne vous y attardez pas, ça se comprends quand même bien ( pour info un VTT c’est un Qua.) Le récit en vaut vraiment la peine ! J’ai hâte de lire le tome 2 !

Cet article m’a été envoyé par l’auteure en service de presse. Pour en savoir plus sur les conditions vous pouvez consulter la page À Propos, du site

Pour vous procurer ce livre

Titre : Oneida tome 1 : L’éveil des secrets.
Auteur : Yolaine Champagne
Autoédité.

Pour l’acheter, c’est par ici !

A propos de l'auteur

Trentenaire, créative, passionnée de livres et de loisirs créatifs, Faby vit actuellement à Toulouse où elle profite du soleil, avec ses deux chats et une tasse de thé. Ses styles de lectures préférés sont la littérature jeunesse, le fantastique, les romans historiques. Elle s'initie depuis peu aux mangas et aux bandes dessinées.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :