Éthan et ses compagnons sont parvenus à Endraïle, mais il s’avère que le jeune Ythérien n’est pas l’un des Gardiens… Le Haut Conseil le soupçonne en outre d’être une arme utilisée par les Sorciers pour éliminer les enfants de la prophétie. Entre deux maux, les Sages décident tout de même de l’autoriser à rester au Palais des Mages afin de le surveiller. Ce jeune homme intrigue particulièrement le Haut Sage Allarus et l’énigmatique Mage elfique. À mesure que Hala et les trois autres Gardiens apprennent à se connaître et qu’Irina se démène pour préserver la ville d’Antalia des assauts des soudards, Éthan recherche des informations le concernant : qui est-il ? Mais, voilà que l’un des Gardiens est la cible d’un attentat. Tous les yeux se tournent alors vers le jeune homme qui ne cesse de clamer son innocence. Qui pourra alors apporter la lumière sur ces mystères et aider nos héros ? Où les mèneront les prophéties ? Rejoignez Éthan et ses amis pour découvrir les différents peuples des Terres d’Avalyn : Elfes, Acarans, Ictars, Finaï, Dragons, Rockshriim, Nâgas, Drows… et la Prêtresse lunaire.

L’histoire de ce deuxième tome est aussi passionnante que celle du tome 1.

La Prêtresse Lunaire est beaucoup plus travaillé que Gardiens, que se soit l’histoire, les personnages ou l’univers où tout monte en puissance au fil des pages.

L’histoire est purement addictive, toujours en attente de découvrir les vérités ou simplement de savoir comment cela va se passer. Quand on arrive au dénouement d’une énigme on en reste pantois, ou en se disant « mais c’est bien sûr ! ».

Toutes les gammes d’émotions y passent. James Tollum a fait un gros effort par rapport au tome 1. Les personnages principaux y sont décrits et attachants. Certains des personnages me restent complètement étrangers, mais cela ne gêne en rien au déroulement de l’histoire.

Encore une bonne lecture, merci, James !

Cet article a été envoyé à Yannick par la maison d’édition ou l’auteur en service de presse. Pour en savoir plus sur les conditions, vous pouvez consulter la page À Propos, du site.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :