Un seul survivant dans un monde abandonné…
Thriller mystérieux et au suspense continu, Le syndrome de Noah revisite brillamment le thème du Déluge

Noah Gibson est un citoyen américain anonyme issu de la middle class. Heureux avec Suzanne qui partage sa vie, il mène une existence tranquille, dans une maison des quartiers populaires de New York, entre son métier de banquier et les petits dîners entre amis. Ce soir-là, Suzanne a décidé de faire un barbecue et Noah descend en maugréant dans la cave pour le chercher. Alors qu’il farfouille dans la pénombre, un sifflement suraigu enfle soudain et une onde de chaleur incandescente le traverse.
Quand Noah reprend connaissance, tout le monde a disparu. Là où se trouvaient les passants ne restent que leurs vêtements, tombés au sol en petits tas. Les voitures sont embouties moteur allumé, les télés continuent de brailler, mais il n’y a plus personne. Noah est seul au monde !
Paniqué, il refuse d’y croire et se barricade chez lui en attendant les secours. Pourtant il va falloir qu’il s’organise s’il veut survivre. Curieusement, les hommes se sont volatilisés mais des animaux sont encore vivants. Noah aurait-il un nom prédestiné ? Pourquoi lui et pas un autre

MON AVIS :

Depuis le temps que je voulais le lire, c’est fait !

Une agréable surprise dans ce roman post apocalyptique qui m’a attiré par son sujet : celui d’un homme qui se retrouve seul dans la ville, tout le monde ayant disparu !

Nous retrouvons Noah qui, après l’Onde rouge, se retrouve entouré de vêtements sur le sol. On le suit dans ses questionnements et à travers son comportement vis-à-vis de cette situation.

Une quête de réponses, mais aussi de survivants. Un voyage à travers les États-Unis. Les retournements de situation ne manquent pas !

Cette revisite « futuriste » du Déluge est réussie, j’ai complètement adhéré à cette histoire où la religion, la technologie, et les armes destructives s’allient, pour donner une note apocalyptique à ce roman.

Amateur de fiction, du monde apocalyptique, voyagez à côté de Noah pour découvrir sa destinée.

Une réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :