Le Temps de Dieu : Chroniques d'un esprit vagabon #3, Luc Van Lerberghe | Beltane (lit en) Secret

Malgré les consignes sanitaires drastiques, le fléau gagne l’ensemble des terres connues. Heter n’est plus… mais Heter demeure !

Marionnettiste de génie, que peut devenir Amania sous son influence ?

Quant à Arthamios, il doit tout reconquérir : du coeur de Jydyne à la confiance de ses amis. Il lui faudra évoluer et devenir enfin un véritable guide, car devant eux se dresse celle qui fut autrefois lumineuse, avant d’être gagnée par les ombres de ses noires obsessions…

Ce dernier opus de la trilogie des Chroniques d’un Esprit Vagabond vous conduira vers les contrées les plus lointaines… à la découverte des plus grands secrets des Terres Connues et du destin des protagonistes de cette formidable épopée.

Et bien ! Mes amis, ça, c’est une sacrée trilogie.

Comme vous l’avez vu, mes derniers articles portent sur Les Chroniques d’un esprit vagabond. C’est de la grande fantasy avec un univers riche, des personnes puissantes et une histoire à couper le souffle.

Pour ceux qui aiment ce détail, la couverture est aussi belle en vrai qu’elle semble l’être, avec des reliefs, des scintillements et très travaillée, tout comme les deux précédents tomes. En somme magnifique !!!

Il y a tout de même quelque chose qui m’a gêné avec le livre, c’est le nombre de coquilles, mais bon ! Je suis peut-être tombé sur une mauvaise édition. Ça n’empêche pas la lecture.

Le titre de ce tome, Le Temps de Dieu, est pour ma part inapproprié. Mais bon je ne suis pas l’auteur. Du dieu nous n’entendons quasiment pas parler. Bien sûr, il a du poids dans l’histoire, mais sans plus.

On commence ce tome dans le futur, avec un savant préparant une expérience, et cela tourne mal, of course ! Et ce n’est que quelques centaines de pages plus tard que nous comprenons son utilité.

Dans cet opus, nous avons le retour Arthamios, plus fort et plus puissant que jamais. Le passage d’Heter dans son corps aura laissé une grosse trace. Mais de cela je vous laisse le découvrir, tout comme sa relation avec Jydyne.
Celle qui aura le plus changé est Rachel, plus aucune barrière ne la retient, et ravage tout sur son passage.
Tous les autres grands mages ne sont pas en reste et prennent encore de l’envergure et se dressent contre la mère des magies.

L’univers que nous propose l’auteur est unique, avec une fertilité qui m’a souvent bluffée. Malgré que cela soit un monde monté de toute pièce, à aucun moment je ne me sentais perdu.

Grâce à une écriture fluide, l’auteur nous propose un rythme soutenu. Dans un chapitre, il passe d’un personnage à l’autre en créant des parties. Ça rend l’histoire plus vivante, plus rapide. Nous nous sentons obliger de finir le chapitre, puis le suivant, dont le titre est en forme de question attise la curiosité. Alors on le commence, avec ses parties puis de le terminer. Bref on n’a pas envie de le lâcher.
Grâce à cette structure, Luc nous impose sans heurt les événements de l’histoire. Quelque chose arrive et… On change de personnage. C’est du pur sadisme, ça ! 😀

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce tome, tout comme la trilogie. Alors faites-vous plaisir avec cette trilogie de pure fantasy.

Bonne lecture !!!

Chronique du Tome 1

Chronique du Tome 2

Acheter sur Amazon

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :