Depuis son plus jeune âge, Marie-Noël cherche à savoir qui est son père. Sa mère, une ancienne actrice acariâtre et obsédée par l’apparence, a toujours refusé de le lui révéler. Jusqu’au jour où elle ne peut plus faire autrement. Marie part donc à la rencontre de ce père tant désiré, sauf que les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu…
Une histoire drôle et tendre, sur les liens familiaux et la quête d’identité.

C’est toujours avec impatience que j’attends la sortie d’un livre de Frédérique Hoy et avec beaucoup de plaisir que je le découvre. Car je sais d’avance que, quels qu’en soient le fond, le sujet ou l’histoire, de toute façon, je vais en apprécier la forme. Et c’est encore le cas avec celui-là.

A ma grande surprise, Frédérique annonce, sur la couverture, qu’il s’agit d’un feel-good. Étonnant, car elle est plutôt coutumière du roman noir, qui lui réussit d’ailleurs extrêmement bien. Mais j’aime les auteurs qui me surprennent, qui s’essaient à plusieurs registres, et qui, surtout, prennent le risque de sortir de leur zone de confort. Car on sait à quel vitesse les étiquettes sont cousues et à quel point les lecteurs se sectorisent parfois. Pour ma part, même si je lis plus souvent du noir, thriller ou polar, je crois qu’il n’y a pas un genre qui me rebute ou me fasse fuir, même s’il y en a pour lesquels je ressens moins d’attirance. Ce qui fait la différence pour moi, ce qui représente souvent l’attrait principal, c’est bien la plume de l’auteur, le style de l’écrivain,

Bon, en même temps, ce roman ne commence pas particulièrement bien… puisqu’il débute par un deuil. Le jour où Marie-Noël perd sa mère, elle découvre dans ses affaires un mot la mettant sur la voie du père qu’elle a toujours cherché à connaître, sans que celle-ci ne le lui permette. Et elle va partir en quête de cette identité qui lui manque depuis toujours. Et bien sûr, rien ne va se passer comme prévu…

Le résultat s’avère une jolie histoire sur la recherche de ses origines et le besoin de connaître son ascendance. Le thème, sérieux sinon grave, est traité avec légèreté, humour et douceur et le récit se révèle émouvant mais aussi souvent drôle . La plume est, comme à son habitude, fine, délicate, ciselée et littéraire, mais aussi enlevée et piquante ; un cocktail qui réussit toujours à me séduire.

Les personnages sont mis en valeur et dévoilés, voire dénudés, à petites touches, laissant à notre sensibilité et à notre empathie le soin de comprendre, d’estimer et d’appréhender leur profondeur, leur histoire, mais surtout leurs failles et leurs blessures. Et comme à chaque fois, c’est une réussite !

 

 

A propos de l'auteur

Tombée toute petite dans la lecture, je possède près de 3000 livres et ne cesse d'enrichir ma collection. Il y a quelques années j'ai découvert le monde de l'auto-édition et j'ai maintenant la grande chance de travailler avec des auteurs indépendants de talent qui m'ont confié leurs manuscrits et m'ont accordé leur confiance. Cela me permet de me réaliser dans deux domaines qui me passionnent : la lecture et l'écriture !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :